C’était hier et c’est demain

Auteur


Parution: 01Février 2004
Pages: 288
Format: 130mm x 195mm
Prix: 28.95 $
ISBN: 978-2-232-12241-5


C’était hier et c’est demain

Après «Poésies du monde», paru en mars 2003, Le Printemps des Poètes et les éditions Seghers s'associent à nouveau pour offrir une anthologie peu commune à un large public. L'objectif de cette rencontre en poésie est de fêter des «retrouvailles» avec des poètes français, méconnus ou menacés d'oubli, de la seconde moitié du xxe siècle. En dépit de leurs différences, les soixante-cinq poètes que compte cette anthologie ont traversé une époque qui a fondé ce que nous appelons le monde contemporain. Tous ont connu la Seconde Guerre mondiale, le contexte particulier des années 1950, la guerre d'Algérie, Mai 68, l'espoir d'un monde meilleur. Nul parfum de nostalgie, nulle propension au «retour» ne préside à ces retrouvailles. Seuls nos appétits de lecteurs insatiables, la volonté d'offrir en partage des poèmes que nous aimons nous ont amenés à penser qu'en poésie, comme en toute chose, l'avenir a besoin du passé.Cette anthologie, qui compte près de deux cents poèmes, se veut un ouvrage vivant, complet et accessible au plus grand nombre. La préface de Jean-Pierre Siméon et Bruno Doucey, une postface très éclairante de Jean-Yves Debreuille et les soixante-cinq notices biographiques qui accompagnent les textes, contribuent à faire redécouvrir des poètes, aujourd'hui disparus, que seul le silence menace. Retrouver le passé en pariant sur l'avenir.

Après «Poésies du monde», paru en mars 2003, Le Printemps des Poètes et les éditions Seghers s’associent à nouveau pour offrir une anthologie peu commune à un large public. L’objectif de cette rencontre en poésie est de fêter des «retrouvailles» avec des poètes français, méconnus ou menacés d’oubli, de la seconde moitié du xxe siècle. En dépit de leurs différences, les soixante-cinq poètes que compte cette anthologie ont traversé une époque qui a fondé ce que nous appelons le monde contemporain. Tous ont connu la Seconde Guerre mondiale, le contexte particulier des années 1950, la guerre d’Algérie, Mai 68, l’espoir d’un monde meilleur. Nul parfum de nostalgie, nulle propension au «retour» ne préside à ces retrouvailles. Seuls nos appétits de lecteurs insatiables, la volonté d’offrir en partage des poèmes que nous aimons nous ont amenés à penser qu’en poésie, comme en toute chose, l’avenir a besoin du passé.Cette anthologie, qui compte près de deux cents poèmes, se veut un ouvrage vivant, complet et accessible au plus grand nombre. La préface de Jean-Pierre Siméon et Bruno Doucey, une postface très éclairante de Jean-Yves Debreuille et les soixante-cinq notices biographiques qui accompagnent les textes, contribuent à faire redécouvrir des poètes, aujourd’hui disparus, que seul le silence menace. Retrouver le passé en pariant sur l’avenir.

AUTEUR

Le Printemps des Poètes

Suggestions