Chroniques de Ford County

Auteur

Traducteur


Parution: 06Décembre 2010
Pages: 304
Format: 153mm x 240mm
Prix: 5.97 $
ISBN: 978-2-221-11585-5


Chroniques de Ford County

Traducteur

Recueil de sept nouvelles, Chroniques deFord County est sans nul doute le livre le plus personnel et le plus littéraire de Grisham. Toutes les histoires se déroulent dans ce comté du Mississippi où se tenait déjà l'intrigue de son premier roman, Non coupable. Dans cette peinture réaliste du sud des Etats-Unis et de ses petites villes enclavées, le cadre offre, bien plus qu'un décor, un climat, un fil conducteur, presque un personnage à part entière.

Grisham donne ici un aperçu de la vie ordinaire, et moins ordinaire, des petites gens. Il ouvre le recueil avec un récit à l'humour noir féroce, « Collecte sanglante », dans lequel trois hommes partis en virée pour faire un don de sang à un ami hospitalisé s'arrêtent dans un club de strip-tease et finissent en prison, puis termine sur une note beaucoup plus touchante avec l'histoire d'un « Drôle de garçon », un homosexuel blanc atteint du sida et soigné jusqu'à sa mort par une vieille femme noire.

Entre les deux, Grisham s'arrête sur les parcours chaotiques de plusieurs citoyens, confrontés chacun à leur façon à la tentation de l'illégal : un avocat frustré qui détourne les dommages-intérêts, un arnaqueur qui se prétend en partie amérindien pour ouvrir un casino, un surveillant dans une maison de retraite qui manipule les patients et le personnel... Tantôt captivantes, tantôt émouvantes, ces histoires décrivent les bribes de vie d'une certaine souche de la société américaine. Elles démontrent, s'il en était encore besoin, le talent de conteur de John Grisham.

Recueil de sept nouvelles, Chroniques deFord County est sans nul doute le livre le plus personnel et le plus littéraire de Grisham. Toutes les histoires se déroulent dans ce comté du Mississippi où se tenait déjà l’intrigue de son premier roman, Non coupable. Dans cette peinture réaliste du sud des Etats-Unis et de ses petites villes enclavées, le cadre offre, bien plus qu’un décor, un climat, un fil conducteur, presque un personnage à part entière.

Grisham donne ici un aperçu de la vie ordinaire, et moins ordinaire, des petites gens. Il ouvre le recueil avec un récit à l’humour noir féroce, « Collecte sanglante », dans lequel trois hommes partis en virée pour faire un don de sang à un ami hospitalisé s’arrêtent dans un club de strip-tease et finissent en prison, puis termine sur une note beaucoup plus touchante avec l’histoire d’un « Drôle de garçon », un homosexuel blanc atteint du sida et soigné jusqu’à sa mort par une vieille femme noire.

Entre les deux, Grisham s’arrête sur les parcours chaotiques de plusieurs citoyens, confrontés chacun à leur façon à la tentation de l’illégal : un avocat frustré qui détourne les dommages-intérêts, un arnaqueur qui se prétend en partie amérindien pour ouvrir un casino, un surveillant dans une maison de retraite qui manipule les patients et le personnel… Tantôt captivantes, tantôt émouvantes, ces histoires décrivent les bribes de vie d’une certaine souche de la société américaine. Elles démontrent, s’il en était encore besoin, le talent de conteur de John Grisham.

AUTEUR

John Grisham

Auteur de renommée internationale, John Grisham a écrit plus de vingt-cinq romans, en majorité publiés dans la collection « Best-Sellers » des Éditions Robert Laffont, parmi lesquels les plus récents sont La Confession (2011), Les Partenaires (2012) et Le Manipulateur (2013). Un grand nombre de ses romans ont été adaptés au cinéma, dont, pour les plus connus, La Firme, de Sydney Pollack avec Tom Cruise et L'Affaire Pélican, d'Alan J. Pakula, avec Julia Roberts et Denzel Washington.

Suggestions