Combat fatal

Auteur

Traducteur


Parution: 07Juin 2001
Pages: 528
Format: 153mm x 240mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-07913-3


Combat fatal

Traducteur

Un jour de septembre, aux alentours de 2010, la plus grande flotte jamais réunie dans l'histoire de l'humanité approche des côtes américaines... Les États-Unis s'étaient crus jusque-là protégés d'une occupation ennemie par des milliers de kilomètres d'océan. Brutalement, ils doivent se battre sur leur propre sol. La mobilisation générale est décrétée: tous les Américains entre dix-huit et vingt-quatre ans, garçons et filles, sont incorporés dans l'armée. Bientôt, les combats font rage à travers tout le territoire; Washington est encerclé. Parmi ces jeunes qui ont quitté l'école pour la guerre, il y a Stephanie Roberts, «Stephie». Simple fantassin, bonne camarade et sale caractère, elle est aussi la fille du président des États-Unis. Celui-ci, Bill Baker, a été élu deux ans plus tôt, alors que la Chine venait de vaincre l'Union européenne – il avait été le seul à prévoir le développement implacable de la puissance chinoise. En ce mois de septembre crucial, il doit affronter une opposition interne qui prône le recours immédiat aux armes nucléaires. Parmi ces patriotes extrémistes, prêts au coup d'État pour obtenir satisfaction, se trouve Clarissa Leffler. Séduisante et brillante spécialiste de la Chine, elle a été entraînée par fidélité familiale dans un complot qui menace la vie de Bill Baker – elle n'avait pas, alors, imaginé qu'elle s'éprendrait de l'homme à abattre. La Chine, superpuissance agressive, connaît des conflits intérieurs et des drames personnels qui s'imbriquent avec ceux de l'ennemi comme les pièces d'un puzzle. Une sourde querelle oppose le gouvernement civil au gouvernement militaire: le diplomate désigné pour devenir gouverneur des États-Unis occupés s'est fixé pour but d'évincer les généraux qui tiennent les rênes de la guerre. Il n'a pas l'ambition politique pour seul mobile: un lien secret l'unit à la famille du président Bill Baker. Ce lien ancien, de ceux qu'on range habituellement dans le tiroir des erreurs de jeunesse, aurait pu sombrer dans l'oubli. Or il va se révéler déterminant...

Un jour de septembre, aux alentours de 2010, la plus grande flotte jamais réunie dans l’histoire de l’humanité approche des côtes américaines… Les États-Unis s’étaient crus jusque-là protégés d’une occupation ennemie par des milliers de kilomètres d’océan. Brutalement, ils doivent se battre sur leur propre sol. La mobilisation générale est décrétée: tous les Américains entre dix-huit et vingt-quatre ans, garçons et filles, sont incorporés dans l’armée. Bientôt, les combats font rage à travers tout le territoire; Washington est encerclé. Parmi ces jeunes qui ont quitté l’école pour la guerre, il y a Stephanie Roberts, «Stephie». Simple fantassin, bonne camarade et sale caractère, elle est aussi la fille du président des États-Unis. Celui-ci, Bill Baker, a été élu deux ans plus tôt, alors que la Chine venait de vaincre l’Union européenne – il avait été le seul à prévoir le développement implacable de la puissance chinoise. En ce mois de septembre crucial, il doit affronter une opposition interne qui prône le recours immédiat aux armes nucléaires. Parmi ces patriotes extrémistes, prêts au coup d’État pour obtenir satisfaction, se trouve Clarissa Leffler. Séduisante et brillante spécialiste de la Chine, elle a été entraînée par fidélité familiale dans un complot qui menace la vie de Bill Baker – elle n’avait pas, alors, imaginé qu’elle s’éprendrait de l’homme à abattre. La Chine, superpuissance agressive, connaît des conflits intérieurs et des drames personnels qui s’imbriquent avec ceux de l’ennemi comme les pièces d’un puzzle. Une sourde querelle oppose le gouvernement civil au gouvernement militaire: le diplomate désigné pour devenir gouverneur des États-Unis occupés s’est fixé pour but d’évincer les généraux qui tiennent les rênes de la guerre. Il n’a pas l’ambition politique pour seul mobile: un lien secret l’unit à la famille du président Bill Baker. Ce lien ancien, de ceux qu’on range habituellement dans le tiroir des erreurs de jeunesse, aurait pu sombrer dans l’oubli. Or il va se révéler déterminant…

AUTEUR

Eric L. Harry

Eric Harry a publié aux États-Unis plusieurs best-sellers de science fiction, dont deux ont été traduits par les éditions Robert Laffont: L'Ordinateur (1998) et 10 juin 1999 : la première guerre nucléaire vient de commencer... (1999).

Suggestions