Dans les coulisses du monde

Auteur


Parution: 06Mai 2013
Pages: 384
Format: 1mm x 240mm
Prix: 36.95 $
ISBN: 978-2-221-13114-5


Dans les coulisses du monde

Mieux encore qu’un grand diplomate, Jean-Marc de La Sablière a été ce que les Américains appellent un « Deal Maker », un faiseur de paix. Dans tous les postes qu’il a occupés, qu’il s’agisse de la direction d’Afrique au Quai d’Orsay, de ses ambassades en Égypte et en Italie, de sa fonction de représentant de la France aux Nations unies, il a géré de nombreuses crises (Rwanda, Darfour, guerre d’Irak, Liban…) et contribué fortement à faire progresser la cause des droits de l’homme. Proche de Jacques Chirac, dont il a été un des conseillers les plus influents, il nous fait vivre de l’intérieur l’incroyable bataille diplomatique qu’il a menée au sein du Conseil de sécurité, et en relation permanente avec le chef de l’État et Dominique de Villepin, pour éviter la guerre d’Irak. Dans ce document historique de premier ordre, on découvre aussi les coulisses des Nations unies, devenue l’instance de décision essentielle au niveau mondial, où les affrontements et les jeux d’influence entre grandes puissances et puissances émergentes peuvent conduire à des blocages ou des évolutions majeures. L’auteur nous fait entrer tout particulièrement dans le secret de quatre grandes négociations qui comptent dans l’histoire des Nations unies, où il a joué un rôle de premier plan. En avril 1991, alors que Saddam Hussein réprime les Kurdes, l’Onu fait une avancée majeure dans le « droit d’ingérence » en reconnaissant pour la première fois, par une résolution arrachée de justesse par la France, que les violations massives des droits de l’homme constituent une menace pour la paix et la sécurité internationale. En 2005, c’est sur l’initiative de Jean-Marc de La Sablière que la situation au Darfour est déférée devant la Cour pénale internationale, alors que cette instance, attaquée par les États-Unis, végétait depuis sa création. Durant cette même période, il est mandaté, au lendemain de l’assassinat de Rafic Hariri, pour faire adopter le texte qui conduira à la création du tribunal chargé de juger les auteurs de ce crime, ainsi que la résolution qui aboutira au départ des troupes syriennes et à la libération du Liban. En août 2006 enfin, il prend une part déterminante dans la résolution qui permettra de mettre fin à la guerre entre Israël et le Hezbollah. Fort d’une expérience du monde peu commune, Jean-Marc de La Sablière s’avoue préoccupé par la perte d’influence de la France et d’un certain manque d’ambition dans son rôle international. Examinant nos atouts et nos faiblesses, il se demande s’il est encore possible de redresser la barre. Fidèle aux idéaux gaullistes, il plaide pour plus de courage et de volonté.

AUTEUR

Jean-Marc de La Sablière

Jean-Marc de La Sablière, né en 1946, est un diplomate français. Il est licencié en droit, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, et ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion « François Rabelais »). Il a été directeur de l'Afrique subsaharienne au Quai d'Orsay puis conseiller diplomatique auprès du président de la République française Jacques Chirac (2000-2002). En 2002, il est nommé représentant permanent de la France au Conseil de sécurité et chef de la mission permanente auprès des Nations unies de 2002 à 2007. De 2007 à décembre 2011, il est ambassadeur de France en Italie, avant de prendre sa retraite.

Suggestions