Des libertés et autres chinoiseries


Parution: 10Novembre 2008
Pages: 162
Format: 135mm x 215mm
Prix: 39.49 $
ISBN: 978-2-221-11164-2


Des libertés et autres chinoiseries

Le 24 mars dernier, les images des militants de Reporters sans frontières perturbant la cérémonie d’allumage de la flamme olympique ont fait le tour du monde. En quelques semaines, de Paris à Nagano, la petite organisation de défense de la liberté de la presse aura réussi à faire descendre dans la rue des dizaines de milliers de personnes. Jamais on aura autant parlé de la Chine, du Tibet et des exactions qui s’y déroulent. Son fondateur, Robert Ménard, est ainsi devenu la bête noire des autorités chinoises, le cauchemar du Comité international olympique, la cible d’une gauche radicale indulgente pour les régimes communistes et la mauvaise conscience d’hommes politiques. Comment s’est préparée l’opération d’Olympie ? Pourquoi décide-t-on d’escalader Notre-Dame ? Quelle bataille s’est jouée derrière le rideau ? D’où viennent les pressions, les menaces subies par les militants de Reporters sans frontières ? Qui se cache derrière les mises en cause de cette organisation ? Robert Ménard livre ici un récit passionnant et inédit des coulisses et des négociations secrètes en même temps qu’un pamphlet très personnel et argumenté sur la presse, les droits de l’homme et les lâchetés de la classe politique. Avec ce livre, qui est aussi un retour sur son histoire personnelle marquée par l’Algérie, sa rupture avec le gauchisme, la  » montée  » à Paris d’un petit provincial, Robert Ménard veut remettre à l’honneur le beau mot de militant, à ses yeux aujourd’hui brocardé, ringardisé.

Suggestions