Geek sublime

Auteur

Traducteur


Parution: Octobre 2014
Pages: 336
Format: 1mm x 215mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-14448-0


Geek sublime

Traducteur
Chacun sait que l'informatique est basée sur des langages. Ce qu'on sait moins, c'est que les grands concepteurs de ces langages voulaient que les programmes ainsi développés soient beaux, qu'ils possèdent une esthétique, de l'élégance et du style, en somme qu'ils se situent au croisement de la technologie et de l'art. Comme les écrivains, les codeurs manient les mots, jouent avec les concepts et les images. Mais en font-ils le même usage ? Vikram Chandra a vécu personnellement cette recherche du beau dans l'informatique et il nous fait part de ce que cette quête lui a appris. Jeune universitaire et écrivain débutant, il a gagné sa vie en configurant des ordinateurs et en assemblant des lignes de code. Tout en revenant sur son propre parcours dans le monde du binaire et du logiciel, il nous raconte une passionnante histoire de l'informatique, qui débute au XIXe siècle avec Boole et Babbage. Car la pensée computationnelle n'est pas récente : elle s'enracine dans des disciplines aussi fondamentales que les mathématiques, la philosophie et la linguistique. Chandra nous explique dans un style fluide les portes logiques, ou comment construire un ordinateur avec des cure-dents ; il dépeint la « mafia indienne » de la Silicon Valley, se penche sur les écrits d'un penseur kashmiri du XXe siècle, Abhinavagupta... Plein d'humour dans sa typologie des geeks, il critique aussi leurs travers, et notamment leur misogynie. Éloge de la fiction, éloge de l'informatique, et enfin éloge de la culture, ce livre fourmille d'idées et de références, il éveille notre curiosité et ouvre notre esprit.

Chacun sait que l’informatique est basée sur des langages. Ce qu’on sait moins, c’est que les grands concepteurs de ces langages voulaient que les programmes ainsi développés soient beaux, qu’ils possèdent une esthétique, de l’élégance et du style, en somme qu’ils se situent au croisement de la technologie et de l’art. Comme les écrivains, les codeurs manient les mots, jouent avec les concepts et les images. Mais en font-ils le même usage ?

Vikram Chandra a vécu personnellement cette recherche du beau dans l’informatique et il nous fait part de ce que cette quête lui a appris. Jeune universitaire et écrivain débutant, il a gagné sa vie en configurant des ordinateurs et en assemblant des lignes de code. Tout en revenant sur son propre parcours dans le monde du binaire et du logiciel, il nous raconte une passionnante histoire de l’informatique, qui débute au XIXe siècle avec Boole et Babbage. Car la pensée computationnelle n’est pas récente : elle s’enracine dans des disciplines aussi fondamentales que les mathématiques, la philosophie et la linguistique. Chandra nous explique dans un style fluide les portes logiques, ou comment construire un ordinateur avec des cure-dents ; il dépeint la « mafia indienne » de la Silicon Valley, se penche sur les écrits d’un penseur kashmiri du XXe siècle, Abhinavagupta… Plein d’humour dans sa typologie des geeks, il critique aussi leurs travers, et notamment leur misogynie.
Éloge de la fiction, éloge de l’informatique, et enfin éloge de la culture, ce livre fourmille d’idées et de références, il éveille notre curiosité et ouvre notre esprit.

AUTEUR

Vikram Chandra

Vikram Chandra est né à New Delhi en 1961. Marié à une Américaine, il partage son temps entre Bombay et la Californie où il enseigne à l’université de Berkeley. Il a écrit trois romans, dont Le Seigneur de Bombay, publié chez Robert Laffont en 2008, qui a marqué sa consécration littéraire. Geek sublime est son premier livre de non-fiction.

Suggestions