Ingrid ma fille, mon amour

Auteur

Traducteur


Parution: 22Janvier 2007
Pages: 264
Format: 135mm x 215mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10798-0


Ingrid ma fille, mon amour

Traducteur

Le 23 février 2002, Ingrid Betancourt, sénatrice et candidate aux élections présidentielles de Colombie, est enlevée par les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) en pleine campagne électorale. Depuis quatre ans et demi, elle est détenue quelque part dans la jungle ou dans la cordillère des Andes. Un jour de 2003, sa mère, Yolanda Pulecio, apprend qu'elle peut s'adresser à sa fille via une émission de radio qu'écoute la guérilla. Ces messages, publiés en exclusivité mondiale, constituent un témoignage fort : sur l'actualité d'un pays déchiré par la séquestration de plus de trois mille innocents ; la chronique d'une vie de famille brisée par ce drame ; les espoirs fous et les désillusions cruelles d'une mère qui attend heure après heure que sa fille soit libérée. Un combat d'autant plus singulier qu'il se déroule sur fond de guerre civile, d'intérêts occultes, de règlements de comptes politiques et de tractations secrètes au niveau international. Au-delà de ce récit, se dessine aussi la figure de Yolanda Pulecio, une des femmes les plus charismatiques d'Amérique du Sud : le modèle et l'inspiratrice d'Ingrid. Sacrée reine de beauté à dix-huit ans, Yolanda a voulu dédier sa vie à la défense des plus humbles. En 1958, elle se bat pour fonder les premières Albergues infantiles qui vont recueillir les enfants des rues de Bogotá. Ambassadrice, sénatrice, elle est aux côtés de Luis Carlos Galán, le candidat emblématique du combat contre les narcotrafiquants, lorsque celui-ci est assassiné par Pablo Escobar. Un meurtre qui a décidé Ingrid à marcher sur les pas de sa mère, " la rage au coeur ", au risque de sa vie...

Le 23 février 2002, Ingrid Betancourt, sénatrice et candidate aux élections présidentielles de Colombie, est enlevée par les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) en pleine campagne électorale. Depuis quatre ans et demi, elle est détenue quelque part dans la jungle ou dans la cordillère des Andes. Un jour de 2003, sa mère, Yolanda Pulecio, apprend qu’elle peut s’adresser à sa fille via une émission de radio qu’écoute la guérilla. Ces messages, publiés en exclusivité mondiale, constituent un témoignage fort : sur l’actualité d’un pays déchiré par la séquestration de plus de trois mille innocents ; la chronique d’une vie de famille brisée par ce drame ; les espoirs fous et les désillusions cruelles d’une mère qui attend heure après heure que sa fille soit libérée. Un combat d’autant plus singulier qu’il se déroule sur fond de guerre civile, d’intérêts occultes, de règlements de comptes politiques et de tractations secrètes au niveau international. Au-delà de ce récit, se dessine aussi la figure de Yolanda Pulecio, une des femmes les plus charismatiques d’Amérique du Sud : le modèle et l’inspiratrice d’Ingrid. Sacrée reine de beauté à dix-huit ans, Yolanda a voulu dédier sa vie à la défense des plus humbles. En 1958, elle se bat pour fonder les premières Albergues infantiles qui vont recueillir les enfants des rues de Bogotá. Ambassadrice, sénatrice, elle est aux côtés de Luis Carlos Galán, le candidat emblématique du combat contre les narcotrafiquants, lorsque celui-ci est assassiné par Pablo Escobar. Un meurtre qui a décidé Ingrid à marcher sur les pas de sa mère,  » la rage au coeur « , au risque de sa vie…

AUTEUR

Yolanda Pulecio Betancourt

Après une vie politique internationale qui lui a permis de rencontrer les plus grands de ce monde, Yolanda Pulecio Betancourt vit à Bogotà. Elle a accepté d'éditer ce livre pour aider la cause des séquestrés de Colombie et pour que ses droits d'auteur financent en partie la nourriture et l'éducation des enfants de la rue dont elle a la charge dans ses home d'enfants, les Albergue infantiles de Mama Yolanda.

Suggestions