L’Art de la frugalité et de la volupté

Auteur


Parution: 02Novembre 2009
Pages: 234
Format: 135mm x 215mm
Prix: 3.97 $
ISBN: 978-2-221-11376-9


L’Art de la frugalité et de la volupté

Installée au Japon depuis près de trente ans, l'auteure est imprégnée par le mode de vie de son pays d'adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du « moins pour plus », appliqué à tous les domaines, du « matériel » au « spirituel » – en l'occurrence, ici, à l'alimentation. Partant du constat que nous sommes devenus, en à peine un demi-siècle, des machines à consommer, Dominique Loreau exhorte à réfléchir sur cette nouvelle donne, source de problèmes entremêlés (santé, environnement, mal-être...), puis offre toutes les réponses de bon sens, tous les conseils, toutes les astuces pour nous réapproprier un rapport sain à la nourriture, économiquement et écologiquement juste, et qui procure un plaisir vrai. Son livre n'est pas une énième méthode de régime, au contraire : elle assure qu'il faut oublier les régimes. À la place, elle fournit les outils pour apprendre à réellement bien se nourrir en écoutant ses sensations de faim et de satiété : comment se fixer des « autolimites » qui permettent un rééquilibrage progressif de notre manière de manger ; comment ne plus compter en calories mais apprendre à se satisfaire de plus petites portions grâce au système de l'« o-bento » (la boîte-repas des Japonais) ; comment organiser sa cuisine (ce que l'on prépare, mais aussi le lieu et les ustensiles), ses courses (en fonction des saisons) et ses repas (selon la « règle de 3 » : « une protéine, un légume, une céréale ») dans le respect de ce nouvel équilibre. Au bout du compte, c'est à un art de vivre où les nourritures terrestres peuvent aussi mener à une nourriture spirituelle que nous convie Dominique Loreau.

Installée au Japon depuis près de trente ans, l’auteure est imprégnée par le mode de vie de son pays d’adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du « moins pour plus », appliqué à tous les domaines, du « matériel » au « spirituel » – en l’occurrence, ici, à l’alimentation. Partant du constat que nous sommes devenus, en à peine un demi-siècle, des machines à consommer, Dominique Loreau exhorte à réfléchir sur cette nouvelle donne, source de problèmes entremêlés (santé, environnement, mal-être…), puis offre toutes les réponses de bon sens, tous les conseils, toutes les astuces pour nous réapproprier un rapport sain à la nourriture, économiquement et écologiquement juste, et qui procure un plaisir vrai. Son livre n’est pas une énième méthode de régime, au contraire : elle assure qu’il faut oublier les régimes. À la place, elle fournit les outils pour apprendre à réellement bien se nourrir en écoutant ses sensations de faim et de satiété : comment se fixer des « autolimites » qui permettent un rééquilibrage progressif de notre manière de manger ; comment ne plus compter en calories mais apprendre à se satisfaire de plus petites portions grâce au système de l’« o-bento » (la boîte-repas des Japonais) ; comment organiser sa cuisine (ce que l’on prépare, mais aussi le lieu et les ustensiles), ses courses (en fonction des saisons) et ses repas (selon la « règle de 3 » : « une protéine, un légume, une céréale ») dans le respect de ce nouvel équilibre. Au bout du compte, c’est à un art de vivre où les nourritures terrestres peuvent aussi mener à une nourriture spirituelle que nous convie Dominique Loreau.

AUTEUR

Dominique Loreau

Désireuse de partager sa propre expérience, Dominique Loreau s'est fait une spécialité d'adapter pour les lecteurs occidentaux des ouvrages de développement personnel s'inspirant des philosophies orientales et du mode de vie japonais. Chez Robert Laffont, elle a publié L'Art de la simplicité (2005) et L'Art des Listes (2007).

Suggestions