L’associé

Auteur

Traducteur


Parution: 20Avril 1999
Pages: 368
Format: 153mm x 240mm
Prix: 24.95 $
ISBN: 978-2-221-07798-6


L’associé

Traducteur

Depuis, il est recherché en vain par le FBI... mais un détective engagé par son ex-employeur le retrouve le premier et le kidnappe : l'histoire commence. Car Lanigan se méfie de tous, même de lui : il ne sait pas où est l'argent. Sous la torture, il avoue avoir confié deux missions à sa maîtresse au cas où il disparaîtrait. D'abord prévenir le FBI qui seul peut le tirer des mains du détective, et plus important, virer l'argent de pays en pays, le diviser, bref, le rendre invisible. Puis se cacher. Le FBI récupère Lanigan agonisant, l'hospitalise sous bonne garde : en quelques heures, il est inculpé entre autres de meurtre, de détournement de fonds, d'abandon de domicile conjugal... Alors Lanigan organise dans sa chambre d'hôpital un véritable cabinet d'avocats, se défend pied à pied, fait lever les accusations une à une, produisant des preuves, refusant tout procès, tout accord avec le ministère public, faisant un brin de chantage car les officiels ne sont pas forcément blancs-bleus. Il a volé de l'argent, certes, mais c'était de l'argent sale détourné sur les fonds du gouvernement, il a brûlé un cadavre, oui, mort de mort naturelle, il a abandonné sa femme, mais elle le trompait, et sa fille, mais ça n'est pas la sienne... Et l'on découvre que cet esprit supérieur, parfois détestable d'arrogance, parfois éminemment sympathique, a manipulé tout le monde, avait tout programmé : qu'on le retrouve, qu'on le ramène aux États-Unis, qu'on l'accuse, etc. Tout, sauf... l'extraordinaire fin douce-amère de ce livre.

Depuis, il est recherché en vain par le FBI… mais un détective engagé par son ex-employeur le retrouve le premier et le kidnappe : l’histoire commence. Car Lanigan se méfie de tous, même de lui : il ne sait pas où est l’argent. Sous la torture, il avoue avoir confié deux missions à sa maîtresse au cas où il disparaîtrait. D’abord prévenir le FBI qui seul peut le tirer des mains du détective, et plus important, virer l’argent de pays en pays, le diviser, bref, le rendre invisible. Puis se cacher. Le FBI récupère Lanigan agonisant, l’hospitalise sous bonne garde : en quelques heures, il est inculpé entre autres de meurtre, de détournement de fonds, d’abandon de domicile conjugal… Alors Lanigan organise dans sa chambre d’hôpital un véritable cabinet d’avocats, se défend pied à pied, fait lever les accusations une à une, produisant des preuves, refusant tout procès, tout accord avec le ministère public, faisant un brin de chantage car les officiels ne sont pas forcément blancs-bleus. Il a volé de l’argent, certes, mais c’était de l’argent sale détourné sur les fonds du gouvernement, il a brûlé un cadavre, oui, mort de mort naturelle, il a abandonné sa femme, mais elle le trompait, et sa fille, mais ça n’est pas la sienne… Et l’on découvre que cet esprit supérieur, parfois détestable d’arrogance, parfois éminemment sympathique, a manipulé tout le monde, avait tout programmé : qu’on le retrouve, qu’on le ramène aux États-Unis, qu’on l’accuse, etc. Tout, sauf… l’extraordinaire fin douce-amère de ce livre.

AUTEUR

John Grisham

Auteur de renommée internationale, John Grisham a écrit plus de vingt-cinq romans, en majorité publiés dans la collection « Best-Sellers » des Éditions Robert Laffont, parmi lesquels les plus récents sont La Confession (2011), Les Partenaires (2012) et Le Manipulateur (2013). Un grand nombre de ses romans ont été adaptés au cinéma, dont, pour les plus connus, La Firme, de Sydney Pollack avec Tom Cruise et L'Affaire Pélican, d'Alan J. Pakula, avec Julia Roberts et Denzel Washington.

Suggestions