L’oeil égaré dans les plis de l’obéissance au vent par Victor Hugo suivi de l’Infini et l’inachevé

Auteur


Parution: 17Janvier 2002
Pages: 112
Format: 112mm x 175mm
Prix: 30.95 $
ISBN: 978-2-232-12194-4


L’oeil égaré dans les plis de l’obéissance au vent par Victor Hugo suivi de l’Infini et l’inachevé

André du Bouchet est mort au printemps dernier. Né en 1924, il appartient à la génération qui s’est imposée dans la poésie française après celle de Michaux et de Char. Riche d’une vingtaine d’ouvrages, son oeuvre est sans doute l’une des plus hautes, des plus rigoureuses qu’on puisse lire aujourd’hui. Son intensité s’accompagne toutefois d’un laconisme, d’une économie de moyens qui frappent immédiatement le lecteur. Rien de commun, par conséquent, avec la loquacité d’un Victor Hugo… Pourtant, dans les années 50, André du Bouchet a montré son intérêt à deux reprises pour Victor Hugo. En 1951, dans la revue «Critique», partant des fragments inachevés, il a mis en évidence la plénitude de l’oeuvre de Hugo, décelant sous l’apparent ronronnement de l’alexandrin une soif de rupture et un sens de l’abrupt qui en renouvellent la lecture. Et en 1956, chez GLM, du Bouchet publie à cinq cents exemplaires une anthologie d’une vingtaine de pages, qui se lisent comme les pièces à conviction de sa lecture inattendue de l’auteur de «La Légende des siècles». Ces deux textes, depuis longtemps introuvables, sont réunis ici pour la première fois.Du Bouchet a su saisir dans la démesure de l’oeuvre de Hugo les quelques vers qui, sortis de leur contexte souvent lourd d’enflure et d’emphase, placent leur auteur parmi les très rares qui donnent au mot poésie toute sa dignité.Un nouveau volume de la collection «Poètes d’aujourd’hui» consacré à André du Bouchet sera publié en janvier 2002.

AUTEUR

André Du Bouchet

Suggestions