La Guerre d’Espagne – NE

Auteur


Parution: 10Août 2009
Pages: 1056
Format: 132mm x 198mm
Prix: 56.95 $
ISBN: 978-2-221-11338-7


La Guerre d’Espagne – NE

Il y a plus de soixante-dix ans débutait la guerre civile en Espagne qui devait durer trois ans. Elle n'a pas cessé d'être l'objet d'une profonde controverse. Comment les sympathisants de gauche, venus du monde entier, ont-ils pu s'engager, à leurs risques et périls, dans une cause à laquelle leurs gouvernements se refusaient à apporter un soutien actif ? Dans cette édition entièrement révisée de La Guerre d'Espagne, Hugh Thomas présente l'analyse objective d'un conflit dans lequel s'affrontèrent à la fois le fascisme et la démocratie, le communisme et le christianisme, le centralisme et le régionalisme, et qui fut une guerre internationale, tout autant qu'espagnole. C'est à juste titre, pensons-nous, que Michael Foot a écrit dans un journal anglais : « Un livre prodigieux. C'est avec une application sans bornes, littéralement inouïe, et une intelligence de tous les instants que l'auteur a su réunir et étudier toutes les connaissances possibles et imaginables sur l'épisode le plus héroïque et le plus pitoyable de ce siècle. » Cyril Connolly, à son tour, dans le Sunday Times, écrivait : « Je l'ai lu de la première à la dernière page, tout simplement captivé... Hugh Thomas possède la plus haute qualité de l'historien, un formidable appétit de détails et le sens de l'essentiel... Dans ce superbe ouvrage, il n'est pratiquement aucun aspect de la guerre civile, aussi douloureux ou impopulaire soit-il, qui lui ait échappé. »

Il y a plus de soixante-dix ans débutait la guerre civile en Espagne qui devait durer trois ans. Elle n’a pas cessé d’être l’objet d’une profonde controverse. Comment les sympathisants de gauche, venus du monde entier, ont-ils pu s’engager, à leurs risques et périls, dans une cause à laquelle leurs gouvernements se refusaient à apporter un soutien actif ? Dans cette édition entièrement révisée de La Guerre d’Espagne, Hugh Thomas présente l’analyse objective d’un conflit dans lequel s’affrontèrent à la fois le fascisme et la démocratie, le communisme et le christianisme, le centralisme et le régionalisme, et qui fut une guerre internationale, tout autant qu’espagnole. C’est à juste titre, pensons-nous, que Michael Foot a écrit dans un journal anglais : « Un livre prodigieux. C’est avec une application sans bornes, littéralement inouïe, et une intelligence de tous les instants que l’auteur a su réunir et étudier toutes les connaissances possibles et imaginables sur l’épisode le plus héroïque et le plus pitoyable de ce siècle. » Cyril Connolly, à son tour, dans le Sunday Times, écrivait : « Je l’ai lu de la première à la dernière page, tout simplement captivé… Hugh Thomas possède la plus haute qualité de l’historien, un formidable appétit de détails et le sens de l’essentiel… Dans ce superbe ouvrage, il n’est pratiquement aucun aspect de la guerre civile, aussi douloureux ou impopulaire soit-il, qui lui ait échappé. »

AUTEUR

Hugh Thomas

Hugh Thomas (né en 1931) est sans conteste l'historien ayant la plus large perspective - géographique et historique - sur les deux rives de l'Atlantique, de 1500 à notre époque. Rappelons qu'il a rédigé une considérable Histoire de Cuba (1970), un Who's Who of the Conquistadors (2000), outre sa fameuse Histoire de la Guerre d'Espagne (1961) et La Traite des Noirs (1997) publiées chez « Bouquins ». Il travaille actuellement au troisième tome de sa trilogie sur l'empire espagnol, dont le premier tome est intitulé Rivers of Gold (2003) et le deuxième, qui vient de paraître, The Golden Age : The Spanish Empire of Charles V (2011).

Suggestions