La pauvreté en héritage

Auteur
,

Parution: 13Octobre 2006
Pages: 234
Format: 135mm x 215mm
Prix: 33.95 $
ISBN: 978-2-221-10655-6


La pauvreté en héritage

" Quand on parle de pauvreté, on parle rarement d'eux, les enfants. On se penche sur les difficultés financières des parents, sur le chômage des parents, sur les problèmes rencontrés par les mères qui les élèvent seules et doivent organiser leur journée entre le travail – lorsqu'elles en ont – et l'éducation des enfants. Mais que sait-on véritablement de la vie quotidienne des enfants, de leurs inquiétudes, des blessures causées par le regard des autres, de leurs rêves déjà occultés ? Que sait-on de leur manque d'enfance, de ces années qui devraient leur laisser le temps de se construire, de jouer, d'apprendre, et qui les plongent tout petits, sans armes, dans une réalité qui, souvent, les abîme ? Que sait-on de la honte ressentie, de la dégradation de l'image des parents sans travail ? Et de leur avenir déjà assombri, même si rien n'est jamais écrit d'avance ? Nous n'échapperons pas à ce travers, car les données statistiques et les études portent principalement sur les familles. Mais nous tenons au préalable à rappeler que ces enfants ne sont pas une abstraction mathématique. Deux millions d'enfants pauvres, ce sont deux millions de vies. " Ce chiffre est un scandale. Que faire ? En 2005, la commission " Familles, vulnérabilité, pauvreté " présidée par Martin Hirsch, patron d'Emmaüs France, a fait le tour de la question de la pauvreté des enfants. Elle a élaboré une série de propositions pour la combattre. L'objectif est simple : la réduire à zéro. Le livre s'appuie sur ces travaux. Martin Hirsch dresse ici un état des lieux et formule des propositions en matière de logement, santé, alimentation, scolarité, insertion sociale... Par ailleurs, grâce à des récits de vie – recueillis auprès de parents et d'enfants, mais aussi de travailleurs sociaux, d'accompagnateurs bénévoles, de médecins et d'enseignants –, il donne à voir la réalité quotidienne de la pauvreté des enfants, afin que nul ne puisse dire qu'il ne savait pas.

 » Quand on parle de pauvreté, on parle rarement d’eux, les enfants. On se penche sur les difficultés financières des parents, sur le chômage des parents, sur les problèmes rencontrés par les mères qui les élèvent seules et doivent organiser leur journée entre le travail – lorsqu’elles en ont – et l’éducation des enfants. Mais que sait-on véritablement de la vie quotidienne des enfants, de leurs inquiétudes, des blessures causées par le regard des autres, de leurs rêves déjà occultés ? Que sait-on de leur manque d’enfance, de ces années qui devraient leur laisser le temps de se construire, de jouer, d’apprendre, et qui les plongent tout petits, sans armes, dans une réalité qui, souvent, les abîme ? Que sait-on de la honte ressentie, de la dégradation de l’image des parents sans travail ? Et de leur avenir déjà assombri, même si rien n’est jamais écrit d’avance ? Nous n’échapperons pas à ce travers, car les données statistiques et les études portent principalement sur les familles. Mais nous tenons au préalable à rappeler que ces enfants ne sont pas une abstraction mathématique. Deux millions d’enfants pauvres, ce sont deux millions de vies. «  Ce chiffre est un scandale. Que faire ? En 2005, la commission  » Familles, vulnérabilité, pauvreté  » présidée par Martin Hirsch, patron d’Emmaüs France, a fait le tour de la question de la pauvreté des enfants. Elle a élaboré une série de propositions pour la combattre. L’objectif est simple : la réduire à zéro. Le livre s’appuie sur ces travaux. Martin Hirsch dresse ici un état des lieux et formule des propositions en matière de logement, santé, alimentation, scolarité, insertion sociale… Par ailleurs, grâce à des récits de vie – recueillis auprès de parents et d’enfants, mais aussi de travailleurs sociaux, d’accompagnateurs bénévoles, de médecins et d’enseignants –, il donne à voir la réalité quotidienne de la pauvreté des enfants, afin que nul ne puisse dire qu’il ne savait pas.

AUTEUR

Martin Hirsch

Martin Hirsch se bat depuis de longues années contre la pauvreté en France. Neurobiologiste de formation, il fut chef de cabinet de Bernard Kouchner au ministère de la Santé. En 2004, il abandonne son poste de directeur de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) pour s'occuper à plein temps de la direction d'Emmaüs France.

AUTEUR

Sylvaine Villeneuve

Suggestions