Le Capitan, l’Héroïne

Auteur


Parution: 22Mai 2003
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 49.95 $
ISBN: 978-2-221-09040-4


Le Capitan, l’Héroïne

Quelle époque merveilleuse que celle de Richelieu et de Louis XIII. Quelle fougue, quelle énergie dans tous ces personnages nobles ou roturiers, qui partent à la conquête de la gloire et de la fortune. Ce n'est point un hasard que ce fut l'époque préférée d'Alexandre Dumas. Il était trop à l'écoute de son public pour ne pas savoir que c'était aussi l'époque préférée de tous les Français amoureux de Marion Delorme et de Cinq-Mars. Que cette époque reste l'une des époques favorites, le succès de Dumas aujourd'hui — y compris au cinéma — le prouve. Comme le prouve le succès qu'aura ce nouveau volume de l'auteur des Pardaillan. Zévaco ajoute aux romans de Dumas un petit côté anarchiste (n'avait-il pas lui-même maille à partir avec la justice au moment de l'affaire Bonnot ?). Ses héros ne sont pas seulement des personnages chevaleresques (et parfois fort-en-gueule) ; ce sont d'authentiques révoltés, des jeunes qui en veulent, qui ne sont pas très regardant quant aux moyens d'y parvenir Le Capitan et L'Héroïne font revivre cette époque chère à Victor Hugo, Vigny et Dumas. À l'arrière-plan, nous voyons défiler Marie de Médicis, Anne d'Autriche et le jeune Louis XIII. Grâce aux aventures amoureuses du Capitan et de l'Héroïne, nous entrons dans les amours de la royauté et pénétrons dans les cercles de la Cour où les passions de la chair se mêlent étroitement à celles du pouvoir.

Quelle époque merveilleuse que celle de Richelieu et de Louis XIII. Quelle fougue, quelle énergie dans tous ces personnages nobles ou roturiers, qui partent à la conquête de la gloire et de la fortune. Ce n’est point un hasard que ce fut l’époque préférée d’Alexandre Dumas. Il était trop à l’écoute de son public pour ne pas savoir que c’était aussi l’époque préférée de tous les Français amoureux de Marion Delorme et de Cinq-Mars.
Que cette époque reste l’une des époques favorites, le succès de Dumas aujourd’hui — y compris au cinéma — le prouve. Comme le prouve le succès qu’aura ce nouveau volume de l’auteur des Pardaillan. Zévaco ajoute aux romans de Dumas un petit côté anarchiste (n’avait-il pas lui-même maille à partir avec la justice au moment de l’affaire Bonnot ?). Ses héros ne sont pas seulement des personnages chevaleresques (et parfois fort-en-gueule) ; ce sont d’authentiques révoltés, des jeunes qui en veulent, qui ne sont pas très regardant quant aux moyens d’y parvenir
Le Capitan et L’Héroïne font revivre cette époque chère à Victor Hugo, Vigny et Dumas. À l’arrière-plan, nous voyons défiler Marie de Médicis, Anne d’Autriche et le jeune Louis XIII. Grâce aux aventures amoureuses du Capitan et de l’Héroïne, nous entrons dans les amours de la royauté et pénétrons dans les cercles de la Cour où les passions de la chair se mêlent étroitement à celles du pouvoir.

AUTEUR

Michel Zevaco

Suggestions