Le réseau Gémini

Auteur

Traducteur


Parution: 14Août 2006
Pages: 352
Format: 153mm x 240mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10288-6


Le réseau Gémini

Traducteur

Tueuse de profession, Petra Reuter travaille au service d’une organisation secrète, Magenta House, qui s’emploie à supprimer ceux qui ont échappé aux mailles des services secrets plus officiels. Cette fois, il s’agit d’éliminer les bénéficiaires du réseau Gemini, cinquante-quatre anciens criminels de guerre serbes à qui le réseau fournit de nouvelles identités pour qu’ils échappent au Tribunal pénal international. La mission de Petra : approcher le chef du réseau, Savic, tristement célèbre pour l’efficacité de ses campagnes de nettoyage en Croatie, et trouver la liste des hommes qu’il protège.
Une mission terriblement dangereuse, pourtant Petra n’a pas le choix… Son chef, Alexander, la tient par un marché cruel : sa liberté contre la vie d’un de ses anciens amants. Mais si elle réussit, peut-être aura-t-elle une chance de redevenir Stéphanie Patrick, la jeune femme normale qu’elle a été avant de sombrer dans la drogue et la prostitution, à la mort de ses parents.
Petra part donc pour Hong-Kong où Magenta House a localisé le chef de Gemini. Sans tarder, elle se charge d’un contrat pour un ami à lui et tue deux membres des Triades. La ruse fonctionne : Savic veut rencontrer cette tueuse implacable. Il donne aussi à présent dans le trafic de clandestins et la traite de prostituées, et voudrait la faire travailler. Mais les talents de Petra ne s’arrêtent pas là : elle devient la maîtresse de Savic.
Quand celui-ci apprend qu’elle le trahit, la vie de Petra ne vaut plus cher.
D’autant qu’à Magenta House, Alexander lui tend un piège.

On retrouve dans ce roman les qualités des précédents thrillers de Mark Burnell : une intrigue au suspense implacable et aux enjeux politiques effroyablement vraisemblables ; un ton très personnel aussi – la voix de Stéphanie vient rythmer le récit sous forme de monologues intimes, changeant au gré de l’espoir et du désespoir, et exprimant toute l’ambiguïté qui fait de Stéphanie/Petra un personnage unique : fascinée par son propre dédoublement, elle aspire aussi sans cesse à redevenir une.

AUTEUR

Mark Burnell

Mark Burnell, trente-huit ans, vit en Grande-Bretagne avec sa femme et son fils, et se consacre à l'écriture. Les droits de La Troisième Femme ont, comme ses précédents thrillers, été achetés par NewLine, les studios de cinéma qui ont produit Le Seigneur des anneaux.

Suggestions