Léopold Sédar Senghor – NE

Auteur
,

Parution: 10Avril 2006
Pages: 368
Format: 145mm x 195mm
Prix: 41.95 $
ISBN: 978-2-232-12275-0


Léopold Sédar Senghor – NE

À l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor et de l'année de la francophonie, les Éditions Seghers proposent une remise à jour de la monographie sur Senghor publiée en 1969 dans la collection "Poètes d'aujourd'hui". L'étude d'Armand Guibert y est complétée par un court essai du poète tchadien Nimrod, auteur d'un très remarqué Tombeau de Léopold Sédar Senghor,paru en 2003 aux Éditions Le Temps qu'il fait.
Dans cette présentation en diptyque, deux générations et deux regards se conjuguent pour faire découvrir au lecteur le "poème d'une vie", de la naissance de Senghor dans la région de Dakar, à son entrée à l'École normale supérieure de Paris, de l'agrégation à l'Académie française, de la revue L'Étudiant noir à la présidence de la République du Sénégal, de Chants d'ombre,son premier recueil, à sa disparition en décembre 2001.
Léopold Sédar Senghor ne fut pas seulement avec Aimé Césaire le principal initiateur du mouvement de la négritude. Par son oeuvre poétique, rédigée en français, il fut également un formidable passeur de cultures entre l'Afrique et l'Europe.

À l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor et de l’année de la francophonie, les Éditions Seghers proposent une remise à jour de la monographie sur Senghor publiée en 1969 dans la collection « Poètes d’aujourd’hui ». L’étude d’Armand Guibert y est complétée par un court essai du poète tchadien Nimrod, auteur d’un très remarqué Tombeau de Léopold Sédar Senghor,paru en 2003 aux Éditions Le Temps qu’il fait.
Dans cette présentation en diptyque, deux générations et deux regards se conjuguent pour faire découvrir au lecteur le « poème d’une vie », de la naissance de Senghor dans la région de Dakar, à son entrée à l’École normale supérieure de Paris, de l’agrégation à l’Académie française, de la revue L’Étudiant noir à la présidence de la République du Sénégal, de Chants d’ombre,son premier recueil, à sa disparition en décembre 2001.
Léopold Sédar Senghor ne fut pas seulement avec Aimé Césaire le principal initiateur du mouvement de la négritude. Par son oeuvre poétique, rédigée en français, il fut également un formidable passeur de cultures entre l’Afrique et l’Europe.

AUTEUR

Armand Guilbert

AUTEUR

Nimrod

Suggestions