Les amants de Xi’an

Auteur

Traducteur


Parution: 10Mai 2001
Pages: 304
Format: 153mm x 240mm
Prix: 6.97 $
ISBN: 978-2-221-09117-3


Les amants de Xi’an

Traducteur

Miranda Graham, styliste américaine, se rend à Pékin pour signer ses premiers contrats. Son arrivée dans un aéroport surpeuplé et anarchique menace de tourner au désastre lorsqu'un homme surgit de la foule à sa rescousse. Il se nomme Yuan Li. Entrepreneur chinois au faîte de la réussite sociale, il garde la nostalgie du père américain qu'il n'a pas connu, soldat de passage, disparu dès sa naissance. C'est pourquoi, ému par les origines étrangères de Miranda, il lui propose d'être son guide. Celle-ci n'a jamais quitté son pays ni sa famille – veuve, elle vit avec ses deux enfants adolescents. La Chine l'effraie; Yuan Li tout autant. Elle découvre l'homme et le pays avec une naïveté de provinciale américaine, et se laisse apprivoiser par l'inconnu. Leurs promenades, embarrassées d'abord, complices ensuite, les conduisent dans une ville où se côtoient les lenteurs de la Chine millénaire, les séquelles de la Révolution culturelle et la fièvre d'un capitalisme maffieux.Malgré ou à cause de leurs différences culturelles, ils tombent amoureux... Leur liaison est marquée par un sentiment de brièveté à la fois exaltant et désespérant – Miranda ne reste que dix jours en Chine.Vient le dernier soir... En une seule nuit, dans la chambre raffinée d'une vieille maison chinoise, Li et Miranda vont tenter d'abolir le temps et l'espace, de conjurer l'inéluctabilité de leur séparation et vivre une vie entière – ils savent que l'un est trop chinois, l'autre trop américaine pour qu'aucunes retrouvailles durables soient possibles. L'histoire des «Amants de Xi'An» est faite de ce dilemme banal et effrayant qu'ils affrontent avec lucidité.

Miranda Graham, styliste américaine, se rend à Pékin pour signer ses premiers contrats. Son arrivée dans un aéroport surpeuplé et anarchique menace de tourner au désastre lorsqu’un homme surgit de la foule à sa rescousse. Il se nomme Yuan Li. Entrepreneur chinois au faîte de la réussite sociale, il garde la nostalgie du père américain qu’il n’a pas connu, soldat de passage, disparu dès sa naissance. C’est pourquoi, ému par les origines étrangères de Miranda, il lui propose d’être son guide. Celle-ci n’a jamais quitté son pays ni sa famille – veuve, elle vit avec ses deux enfants adolescents. La Chine l’effraie; Yuan Li tout autant. Elle découvre l’homme et le pays avec une naïveté de provinciale américaine, et se laisse apprivoiser par l’inconnu. Leurs promenades, embarrassées d’abord, complices ensuite, les conduisent dans une ville où se côtoient les lenteurs de la Chine millénaire, les séquelles de la Révolution culturelle et la fièvre d’un capitalisme maffieux.Malgré ou à cause de leurs différences culturelles, ils tombent amoureux… Leur liaison est marquée par un sentiment de brièveté à la fois exaltant et désespérant – Miranda ne reste que dix jours en Chine.Vient le dernier soir… En une seule nuit, dans la chambre raffinée d’une vieille maison chinoise, Li et Miranda vont tenter d’abolir le temps et l’espace, de conjurer l’inéluctabilité de leur séparation et vivre une vie entière – ils savent que l’un est trop chinois, l’autre trop américaine pour qu’aucunes retrouvailles durables soient possibles. L’histoire des «Amants de Xi’An» est faite de ce dilemme banal et effrayant qu’ils affrontent avec lucidité.

AUTEUR

Judith Michael

Derrière le nom de Judith Michael se cache un couple d'écrivains unis par le mariage et leur passion de l'écriture. Ils ont rencontré, dès leur premier roman, Prête-moi ta vie, un immense succès international prolongé par un téléfilm qui a fait le tour du monde. Depuis, ces auteurs américains ont publié huit romans, tous parus chez Robert Laffont.

Suggestions