Méditerranée

Auteur


Parution: 25Février 2013
Pages: 1088
Format: 132mm x 198mm
Prix: 56.95 $
ISBN: 978-2-221-12494-9


Méditerranée

Cet ouvrage réunit pour la première fois les récits des voyages dédiés par Jacques Lacarrière à la Méditerranée – dont il aimait à dire que nous sommes tous issus, enfants bâtards ou légitimes – et à ses pays : En cheminant avec Hérodote, Promenades dans la Grèce antique et L'Été grec, ainsi qu'une foule d'articles peu connus sur des îles grandes ou petites comme la Crète, Patmos, Hydra et tant d'autres. Non seulement la Grèce est revisitée d'une manière unique, mais aussi l'Égypte, l'Asie Mineure et l'Inde, jusqu'aux limites des chemins d'Alexandre le Grand. Cette Méditerranée vivante est l'objet à la fois d'une passion et d'un vaste savoir enrichis par les longues marches de l'auteur sur les routes de Grèce et d'Orient. Lacarrière, écrivain-voyageur, a inventé un genre nouveau qui mêle tous les autres : essai, récit, carnet de route, poème en prose et anthologie d'auteurs d'hier et d'aujourd'hui, traduits avec le plus grand bonheur. Il met ses pas dans ceux d'Hérodote pour nous faire découvrir l'Égypte, chemine avec Pausanias, l'auteur, au IIe siècle après J.-C., d'une sorte de guide de voyage, pour nous faire appréhender la mémoire des lieux et des paysages méditerranéens. Tissant des liens étroits entre l'expérience des auteurs anciens et la nôtre, il abolit ainsi la frontière entre le monde antique et le monde contemporain. Conteur inimitable et plein d'humour mais aussi poète épris de sacré, il fait revivre pour nous les grands mythes antiques de la Méditerranée, retrace son histoire spirituelle, celle du mont Athos comme celle des ermites du désert d'Égypte, et nous révèle aussi sa richesse actuelle au travers de figures majeures de sa culture comme, entre autres, les poètes Séféris, Ritsos ou Elytis, dont il fut l'ami et qu'il traduisit.

Cet ouvrage contient : En cheminant avec Hérodote, Les Plus anciens voyages du Monde, Promenades dans la Grèce antique, L'Été grec, Le Buveur d'horizon.

Cet ouvrage réunit pour la première fois les récits des voyages dédiés par Jacques Lacarrière à la Méditerranée – dont il aimait à dire que nous sommes tous issus, enfants bâtards ou légitimes – et à ses pays : En cheminant avec Hérodote, Promenades dans la Grèce antique et L’Été grec, ainsi qu’une foule d’articles peu connus sur des îles grandes ou petites comme la Crète, Patmos, Hydra et tant d’autres. Non seulement la Grèce est revisitée d’une manière unique, mais aussi l’Égypte, l’Asie Mineure et l’Inde, jusqu’aux limites des chemins d’Alexandre le Grand. Cette Méditerranée vivante est l’objet à la fois d’une passion et d’un vaste savoir enrichis par les longues marches de l’auteur sur les routes de Grèce et d’Orient. Lacarrière, écrivain-voyageur, a inventé un genre nouveau qui mêle tous les autres : essai, récit, carnet de route, poème en prose et anthologie d’auteurs d’hier et d’aujourd’hui, traduits avec le plus grand bonheur. Il met ses pas dans ceux d’Hérodote pour nous faire découvrir l’Égypte, chemine avec Pausanias, l’auteur, au IIe siècle après J.-C., d’une sorte de guide de voyage, pour nous faire appréhender la mémoire des lieux et des paysages méditerranéens. Tissant des liens étroits entre l’expérience des auteurs anciens et la nôtre, il abolit ainsi la frontière entre le monde antique et le monde contemporain. Conteur inimitable et plein d’humour mais aussi poète épris de sacré, il fait revivre pour nous les grands mythes antiques de la Méditerranée, retrace son histoire spirituelle, celle du mont Athos comme celle des ermites du désert d’Égypte, et nous révèle aussi sa richesse actuelle au travers de figures majeures de sa culture comme, entre autres, les poètes Séféris, Ritsos ou Elytis, dont il fut l’ami et qu’il traduisit.

Cet ouvrage contient : En cheminant avec Hérodote, Les Plus anciens voyages du Monde, Promenades dans la Grèce antique, L’Été grec, Le Buveur d’horizon.

AUTEUR

Jacques Lacarrière

Écrivain, poète, traducteur et grand voyageur (1925-2005). Né à Limogne en 1925, Jacques Lacarrière passe toute sa jeunesse à Orléans, avant de venir décrocher une licence de lettres classiques à la Sorbonne, à Paris. Parallèlement, il suit des cours de grec moderne et d'hindi à l'École des langues orientales. Son premier voyage en Grèce date de 1947, mais c'est en juillet 1950 qu'il part pour la première fois seul en stop. Voyageant la plupart du temps à pied, il est vu comme l'un des précurseurs de la mode de la randonnée, ou des premiers « routards ». Passionné par ce pays, il y séjourne de 1952 à 1966 et découvre la culture grecque moderne. C'est la publication de L'Été grec dans la collection « Terre humaine » en 1976 qui le fait connaître comme écrivain. C'est un immense succès : « Lacarrière invente un genre qui tient de l'essai, du carnet de route, du poème en prose improvisé au rythme de la marche et du récit libéré de tous les codes formels. » peut-on lire dans la presse. Jacques Lacarrière écrit de nombreux livres sur la Grèce antique et moderne, mais il s'intéresse aussi à la Turquie, à la Syrie, à l'Égypte, à l'Inde... ainsi qu'aux régions de France où il a vécu, le Val de Loire, la Bourgogne. Il partage désormais son temps entre Paris, ses voyages, et le petit village de Sacy, dans l'Yonne, où il s'est installé dans la maison familiale. En 1991, il reçoit le Grand prix de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre. Jacques Lacarrière est mort en septembre 2005 des suites d'une opération banale du genou, lui qui avait tant marché tout au long de sa vie.

Suggestions