Minus, lapsus et mordicus

Auteur


Parution: Janvier 2015
Pages: 320
Format: 1mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-13342-2


Minus, lapsus et mordicus

C’est tout naturellement que nous employons tous les jours et sans y penser des mots comme lavabo, agenda, quiproquo ou constat, qui ont l’air tellement français, mais qui sont en réalité du latin, au même titre que consensus, olibrius, placebo, a priori, vice versa, minus, lapsus ou referendum

Mais que dire de motus et de rasibus ? Ne serait-ce pas plutôt du « latin de cuisine », ce pseudo-latin inventé par des érudits facétieux, toujours prêts à jouer avec les mots ?

La réponse à cette question et à beaucoup d’autres interrogations sur le paradoxe de cette langue jugée morte, mais pourtant toujours vivante, vous la trouverez dans cet ouvrage ludique et surprenant sur la persistance du latin dans le monde d’aujourd’hui.

En passant allègrement du latin de l’Église à celui des tribunaux, du latin des naturalistes à celui d’Astérix, Henriette Walter propose un nouveau regard sur ce latin encore bien vivant dans les usages du XXIe siècle, une langue pleine de ressources, que l’on s’est trop vite empressé d’enterrer.

AUTEUR

Henriette Walter

Henriette Walter, professeur émérite de linguistique à l'université de Haute-Bretagne, membre du Conseil supérieur de la langue française, a publié chez Robert Laffont de nombreux essais, dont Le Français dans tous les sens, L'Aventure des langues en Occident, Honni soit qui mal y pense, L'Aventure de la langue arabe en Occident, L'Étonnante Histoire des noms de mammifères et La Fabuleuse histoire du nom des poissons.

Suggestions