Notre Etat – Le livre vérité de la Fonction Publique

Auteur
,

Parution: 15Février 2001
Pages: 816
Format: 153mm x 240mm
Prix: 54.95 $
ISBN: 978-2-221-08911-8


Notre Etat – Le livre vérité de la Fonction Publique

Où va l'État, notre État, alors que ce nouveau siècle s'ouvre sur une mutation profonde dans tous les domaines ? Dans notre pays, les entreprises bougent, la société bouge mais notre État, lui, reste en panne. C'est entendu, l'État n'est pas une entreprise, le profit n'est pas sa finalité, mais son efficacité – et donc sa réforme – sont devenues une nécessité. C'est même la condition absolue pour que le poids des archaïsmes ne condamne pas la France au déclin, dans cette Europe qu'elle a contribué à construire.Pour la première fois, une enquête sans concessions est menée sur tous les fronts de la fonction publique : le malaise des fonctionnaires, l'échec de la réforme de Bercy, les retards de la décentralisation, les blocages de l'école, l'absence d'un vrai dialogue social, le mythe de la cagnotte, la bombe des retraites, le coût excessif de la santé, les dangers de l'exclusion, les fragilités de notre démocratie, la crise de la justice, l'enlisement de l'Europe, etc.Roger Fauroux et Bernard Spitz ont réuni autour d'eux une brillante équipe d'auteurs issus de sensibilités politiques, d'expériences et de générations diverses, qui parlent d'une seule voix ; parfois pour exprimer leur colère, toujours pour proposer des solutions. Tous ont servi ou servent encore un État qu'ils veulent réformer pour mieux le défendre. Le bilan qu'ils dressent est édifiant. Les propositions qu'ils dessinent sont bien celles de la dernière chance. Saurons-nous la saisir ?Témoignages, réflexions, propositions...

Où va l’État, notre État, alors que ce nouveau siècle s’ouvre sur une mutation profonde dans tous les domaines ? Dans notre pays, les entreprises bougent, la société bouge mais notre État, lui, reste en panne. C’est entendu, l’État n’est pas une entreprise, le profit n’est pas sa finalité, mais son efficacité – et donc sa réforme – sont devenues une nécessité. C’est même la condition absolue pour que le poids des archaïsmes ne condamne pas la France au déclin, dans cette Europe qu’elle a contribué à construire.Pour la première fois, une enquête sans concessions est menée sur tous les fronts de la fonction publique : le malaise des fonctionnaires, l’échec de la réforme de Bercy, les retards de la décentralisation, les blocages de l’école, l’absence d’un vrai dialogue social, le mythe de la cagnotte, la bombe des retraites, le coût excessif de la santé, les dangers de l’exclusion, les fragilités de notre démocratie, la crise de la justice, l’enlisement de l’Europe, etc.Roger Fauroux et Bernard Spitz ont réuni autour d’eux une brillante équipe d’auteurs issus de sensibilités politiques, d’expériences et de générations diverses, qui parlent d’une seule voix ; parfois pour exprimer leur colère, toujours pour proposer des solutions. Tous ont servi ou servent encore un État qu’ils veulent réformer pour mieux le défendre. Le bilan qu’ils dressent est édifiant. Les propositions qu’ils dessinent sont bien celles de la dernière chance. Saurons-nous la saisir ?Témoignages, réflexions, propositions…

AUTEUR

Bernard Spitz

Bernard Spitz est maître des requêtes au Conseil d'État, rapporteur général de la mission Commerce électronique. Maître de conférences en économie des médias à Sciences-Po et en économie numérique à l'université de Paris-I-Sorbonne. Ancien conseiller de Michel Rocard, Premier ministre (1998-1991). Auteur, notamment, de La Morale à zéro (Le Seuil, 1995). Il a codirigé les ouvrages Notre État (2000) et État d'Urgence (2003) aux Éditions Robert Laffont.

AUTEUR

Roger Fauroux

Ancien directeur de l'École nationale d'administration, ancien président-directeur général de Saint-Gobain, ancien ministre de l'Industrie, du Commerce extérieur et de l'Aménagement du territoire (1988-1991), Roger Fauroux a notamment écrit avec Bernard Spitz Notre État (Robert Laffont, 2001).

Suggestions