Quand souffle la folie

Auteur


Parution: 10Février 2005
Pages: 228
Format: 135mm x 215mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10273-2


Quand souffle la folie

De la Résistance à l’armée De Lattre, de la campagne indochinoise au bled algérien, du Biafra à la création de Médecins sans frontières, Pierre Fyot a vécu toutes les grandes convulsions de notre temps et porte sur elles le regard iconoclaste d’un homme de conviction, y compris dans ses paradoxes. Sans rien renier de son passé, sans embellir ni noircir ses engagements et les chemins de traverse que les événements lui ont fait prendre, il nous livre ici une page d’histoire vivante qui met en lumière les contradictions de ces époques troublées. Né à Dijon en 1923 dans une famille de la bourgeoisie catholique, Pierre Fyot vit comme une humiliation la défaite de 1940 et l’occupation nazie. Dès qu’il le peut, il rejoint la Résistance et devient notamment l’un des deux survivants du maquis Voisines. À la Libération, il participe avec l’armée De Lattre aux campagnes d’Alsace et d’Allemagne. En 1947, il s’engage en qualité de médecin dans le Corps expéditionnaire français d’Indochine avant d’être envoyé au Laos. Démobilisé fin 1949, il s’installe comme médecin de l’AMS en Grande Kabylie. Capitaine d’infanterie aux commandos noirs d’Ain-Taya de 1957 à 1958, il reste en Algérie, généraliste à Tizi Ouzou jusqu’à la fin de la guerre d’indépendance. Au début des années 1970, il est l’un des fondateurs historiques de Médecins sans frontières puis de Médecins du monde, participant à toutes les grandes missions de ces deux ONG. Pourvue d’un sens du romanesque propre aux hommes de cette génération à tout jamais marquée par la guerre, cette autobiographie a tous les ingrédients d’un formidable récit d’aventures: le goût du risque, l’appel des horizons lointains, un héros «tête brûlée» qui a risqué sa vie mille fois pour une certaine idée de la liberté.

AUTEUR

Pierre Fyot

Pierre Fyot est l'auteur du Vent de la Toussaint (adapté au cinéma par Gilles Béhat), des Remparts du silence (Robert Laffont, 1987, dont a été tirée la série télévisée Médecin des hommes produite par Jacques Perrin) et des Années vert-de-gris.

Suggestions