Sagesse au coin du feu

Auteur

Traducteur


Parution: 10Mai 2010
Pages: 368
Format: 153mm x 240mm
Prix: 31.95 $
ISBN: 978-2-221-11208-3


Sagesse au coin du feu

Traducteur

Médecin et souffrant elle-même de la maladie de Crohn, affection chronique gravement invalidante contre laquelle elle se bat depuis l’enfance, le Dr Rachel Naomi Remen fait entendre un discours à la fois novateur et réconfortant sur le soin et la guérison. Sa réflexion mêle d’une façon unique le point de vue de la patiente blessée, du professeur de médecine éminent et de la thérapeute à la compassion intuitive.
Sagesse au coin du feu fait écho aux expériences partagées, jadis, à la veillée. À travers ce recueil d’histoires vraies ? témoignant aussi bien de son propre vécu que des épreuves traversées par les patients qu’elle a accompagnés en thérapie ?, Rachel Naomi Remen donne la parole à celles et ceux qui, souffrant de maladies graves, découvrent en eux des ressources insoupçonnées. Des malades qui bien souvent, non sans ironie, finissent par atteindre une paix de l’esprit qu’ils n’avaient jamais connue auparavant.
Le Dr Remen en est convaincue : au-delà de sa mission de technicien du corps humain, le médecin peut être un thérapeute. Être à l’écoute de la vie, de son pouvoir et de son mystère, retrouver la voie de l’âme, s’interroger sur le sens de la souffrance et du sacré, l’amour, la foi ou les miracles, telles sont quelques-unes des questions spirituelles fondamentales que ce livre profond et radieux nous invite à méditer. Nul doute que Sagesse au coin du feu parlera plus particulièrement à tous ceux qui ont un jour été confrontés à la maladie.

AUTEUR

Rachel Naomi Remen

Pionnière d'une approche globale des problèmes de santé, Rachel Naomi Remen est professeur de médecine familiale et communautaire à la faculté de médecine de San Francisco. Elle a également fondé l'Institut pour l'étude de la santé et de la maladie de Commonweal, en Californie. Son programme d'enseignement, l'art du thérapeute, est aujourd'hui dispensé dans près de la moitié des facultés de médecine américaines.

Suggestions