Un jour dans le siècle

Auteur


Parution: 23Novembre 2000
Pages: 320
Format: 153mm x 240mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-221-09320-7


Un jour dans le siècle

Après le succès des Aigles foudroyés (Robert Laffont, 1997) et de Mémoires d'exil (Robert Laffont, 1999), Frédéric Mitterrand reprend ses chroniques quotidiennes diffusées sur Europe 1 depuis un an. Il nous raconte chaque jour un peu de notre histoire en nous faisant revivre les quelques heures qui firent basculer le destin de ceux qui accompagnèrent notre vie, ou dont les noms rythmèrent celle de nos parents. C'est le regard apeuré de Marilyn fuyant la meute des journalistes, mais aussi le dernier coup d'oeil de Pierre Brossolette à Paris qu'il aime, avant qu'il ne se jette de la fenêtre de la chambre où les Allemands le torturent depuis des jours... C'est Lindbergh que l'on détruit en assassinant son petit garçon, le Che au visage d'ange et au corps criblé de balles de mitraillette, mais aussi le baiser de Mata-Hari au soldat qui la fusille et ce couple de jeunes Français qui tombent sous les coups des premiers indépendantistes algériens...Naissances, passions amoureuses, prises de pouvoir, exploits, disparitions tragiques, les visages et les voix se confondent, les silhouettes s'évanouissent dans le tourbillon des jours et raisonnent dans nos mémoires. Figures de l'ombre ou de la lumière, elles n'ont rien de commun mais toutes ont imprimé leur époque de leur sourire, de leur talent ou de leur cruauté.

Après le succès des Aigles foudroyés (Robert Laffont, 1997) et de Mémoires d’exil (Robert Laffont, 1999), Frédéric Mitterrand reprend ses chroniques quotidiennes diffusées sur Europe 1 depuis un an. Il nous raconte chaque jour un peu de notre histoire en nous faisant revivre les quelques heures qui firent basculer le destin de ceux qui accompagnèrent notre vie, ou dont les noms rythmèrent celle de nos parents. C’est le regard apeuré de Marilyn fuyant la meute des journalistes, mais aussi le dernier coup d’oeil de Pierre Brossolette à Paris qu’il aime, avant qu’il ne se jette de la fenêtre de la chambre où les Allemands le torturent depuis des jours… C’est Lindbergh que l’on détruit en assassinant son petit garçon, le Che au visage d’ange et au corps criblé de balles de mitraillette, mais aussi le baiser de Mata-Hari au soldat qui la fusille et ce couple de jeunes Français qui tombent sous les coups des premiers indépendantistes algériens…Naissances, passions amoureuses, prises de pouvoir, exploits, disparitions tragiques, les visages et les voix se confondent, les silhouettes s’évanouissent dans le tourbillon des jours et raisonnent dans nos mémoires. Figures de l’ombre ou de la lumière, elles n’ont rien de commun mais toutes ont imprimé leur époque de leur sourire, de leur talent ou de leur cruauté.

AUTEUR

Frédéric Mitterrand

On ne présente plus Frédéric Mitterrand, homme de cinéma et de télévision, écrivain, ministre de la Culture de juin 2009 à mai 2012. La plupart de ses livres - dont La Mauvaise Vie (2005) et Le Festival de Cannes (2007) ont été publiés aux Éditions Robert Laffont.

Suggestions