Yves Bonnefoy – NE

Auteur


Parution: 23Janvier 2003
Pages: 224
Format: 135mm x 160mm
Prix: 30.95 $
ISBN: 978-2-232-12207-1


Yves Bonnefoy – NE

Une première monographie a été consacrée par John E. Jackson à Yves Bonnefoy dans la collection «Poètes d'aujourd'hui» en 1976. L'oeuvre était alors ignorée du grand public et en plein devenir. Elle s'est enrichie depuis de nombreux volumes, aux poèmes se sont ajoutés les récits en prose, les essais critiques (sur la peinture et la poésie) et les traductions (principalement de Shakespeare et de Yeats).Pour Yves Bonnefoy, la poésie n'a pas affaire avec la beauté, mais avec la vérité. Centrée sur la question ontologique, elle n'est pas séparable du «rapport avec la terre et avec le lieu de la vie». Loin d'être sa propre fin – comme le pensent ceux qui en font des exercices de style ou une recherche purement langagière qui trouverait sa fin en elle-même –, elle tend, pour Yves Bonnefoy, à réaccorder l'homme et le monde.«Dans une forme qui n'oublie pas les mètres traditionnels (...), écrit Jean Starobinski, mais désireuse de répondre aux surgissements de l'inconscient, la poésie d'Yves Bonnefoy, avec une rare intensité se porte vers un sacré indépendant de toute théologie ou mythologie positives.»Sans même relire son étude de 1976, John E. Jackson, depuis longtemps ami du poète et familier de l'oeuvre, l'a récrite de bout en bout pour la présente version. L'anthologie qui l'accompagne a été conçue par Yves Bonnefoy.

Une première monographie a été consacrée par John E. Jackson à Yves Bonnefoy dans la collection «Poètes d’aujourd’hui» en 1976. L’oeuvre était alors ignorée du grand public et en plein devenir. Elle s’est enrichie depuis de nombreux volumes, aux poèmes se sont ajoutés les récits en prose, les essais critiques (sur la peinture et la poésie) et les traductions (principalement de Shakespeare et de Yeats).Pour Yves Bonnefoy, la poésie n’a pas affaire avec la beauté, mais avec la vérité. Centrée sur la question ontologique, elle n’est pas séparable du «rapport avec la terre et avec le lieu de la vie». Loin d’être sa propre fin – comme le pensent ceux qui en font des exercices de style ou une recherche purement langagière qui trouverait sa fin en elle-même –, elle tend, pour Yves Bonnefoy, à réaccorder l’homme et le monde.«Dans une forme qui n’oublie pas les mètres traditionnels (…), écrit Jean Starobinski, mais désireuse de répondre aux surgissements de l’inconscient, la poésie d’Yves Bonnefoy, avec une rare intensité se porte vers un sacré indépendant de toute théologie ou mythologie positives.»Sans même relire son étude de 1976, John E. Jackson, depuis longtemps ami du poète et familier de l’oeuvre, l’a récrite de bout en bout pour la présente version. L’anthologie qui l’accompagne a été conçue par Yves Bonnefoy.

AUTEUR

John E. Jackson

Suggestions