Controverses

Auteur
,

Parution: 15Août 2011
Pages: 256
Format: 140mm x 225mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-841-11547-1


Controverses

De prime abord, tout sépare les deux auteurs : leur formation, leur parcours, leur famille politique, leur expérience professionnelle, leurs fonctions actuelles et plus de vingt ans d'âge... L'une est de droite, l'autre de gauche. Pourtant, ils ont au moins un point commun : leur passion pour l'université. En tant que ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse s'est attelée à une réforme à haut risque qu'elle entend, contre vents et marées, mener à son terme. En tant que président de l'université Paris-Descartes, Axel Kahn se place à la pointe de la mise en oeuvre de cette réforme qu'il approuve dans sa philosophie tout en en contestant certains aspects et certaines méthodes.
C'est à un dialogue parfois vif que nous invite ainsi cet ouvrage, où plusieurs sujets de fond sont abordés : réformes, diplômes, emplois, révoltes, recherche... En cette période où la notion de progrès est souvent attaquée, ces deux responsables s'interrogent sur l'avenir de nos enfants, à travers l'éducation poussée qui pourra leur être donnée... ou non. Et s'affrontent sur certains objectifs de cette éducation. « N'oublions pas l'humanisme », dit Axel Kahn. « N'oublions pas la nécessité d'allier connaissance et croissance, invention et innovation pour nos entreprises », dit Valérie Pécresse.
S'ils se rejoignent sur l'absolue nécessité de garantir la bonne santé des universités et « éviter la fuite des cerveaux », ils n'ont pas forcément les mêmes priorités : « La question de savoir quelles seront les utilisations des moyens conquis par la raison humaine est majeure », insiste ainsi Axel Kahn lorsque la ministre, se situant dans une tradition gaulliste, rappelle que « 22 milliards d'euros sont investis pour développer l'emploi et pour des raisons économiques ». Éthique et politique au coeur des bouleversements économiques et de la mondialisation.

De prime abord, tout sépare les deux auteurs : leur formation, leur parcours, leur famille politique, leur expérience professionnelle, leurs fonctions actuelles et plus de vingt ans d’âge… L’une est de droite, l’autre de gauche. Pourtant, ils ont au moins un point commun : leur passion pour l’université. En tant que ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse s’est attelée à une réforme à haut risque qu’elle entend, contre vents et marées, mener à son terme. En tant que président de l’université Paris-Descartes, Axel Kahn se place à la pointe de la mise en oeuvre de cette réforme qu’il approuve dans sa philosophie tout en en contestant certains aspects et certaines méthodes.
C’est à un dialogue parfois vif que nous invite ainsi cet ouvrage, où plusieurs sujets de fond sont abordés : réformes, diplômes, emplois, révoltes, recherche… En cette période où la notion de progrès est souvent attaquée, ces deux responsables s’interrogent sur l’avenir de nos enfants, à travers l’éducation poussée qui pourra leur être donnée… ou non. Et s’affrontent sur certains objectifs de cette éducation. « N’oublions pas l’humanisme », dit Axel Kahn. « N’oublions pas la nécessité d’allier connaissance et croissance, invention et innovation pour nos entreprises », dit Valérie Pécresse.
S’ils se rejoignent sur l’absolue nécessité de garantir la bonne santé des universités et « éviter la fuite des cerveaux », ils n’ont pas forcément les mêmes priorités : « La question de savoir quelles seront les utilisations des moyens conquis par la raison humaine est majeure », insiste ainsi Axel Kahn lorsque la ministre, se situant dans une tradition gaulliste, rappelle que « 22 milliards d’euros sont investis pour développer l’emploi et pour des raisons économiques ». Éthique et politique au coeur des bouleversements économiques et de la mondialisation.

AUTEUR

Axel Kahn

Axel Kahn est docteur en médecine, docteur ès sciences, généticien, directeur de recherche à l'INSERM, chef de l'institut Cochin et membre du Comité consultatif national d'éthique. Il est notamment l'auteur de Copies conformes ? Le clonage en question (1998), Et l'homme dans tout ça ? (avec Fabrice Papillon, 2000), Raisonnable et humain ? (2004) et Le Secret de la salamandre (avec Fabrice Papillon, 2005), tous parus chez NiL éditions.

AUTEUR

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 2007. Elle est l'auteur de Être une femme politique... c'est pas si facile !, Éditions L'Archipel, 2007.

Suggestions