Incognito

Auteur

Traducteur


Parution: 04Mars 2013
Pages: 352
Format: 1mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-12573-1


Incognito

Traducteur

Notre cerveau travaille... incognito. En effet, ce que nous faisons, pensons, croyons, émane souvent de parties de notre cerveau auxquelles nous n'avons pas accès, d'une activité dont nous ne sommes pas conscients. Mais si la conscience n'est que la partie émergée de cet iceberg, qu'y a-t-il en dessous ?
David Eagleman sonde dans cet ouvrage les profondeurs de l'inconscient. Derrière le « je » qui croit souvent faire la loi, se dissimule une masse considérable de données doublée d'un traitement magistral (de toutes ces données) – tout cela accompli de façon la plupart du temps inconsciente par des milliards de neurones et leurs multiples connexions. Ce que nous considérons comme des dons naturels, telle notre capacité à distinguer un arc-en-ciel ou celle d'entendre par hasard notre nom dans une conversation que l'on ne suit pas, est en fait le résultat d'un remarquable circuit neuronal, biologique et cognitif. « Notre cerveau est une des réussites les plus phénoménales qui soient dans l'évolution », insiste l'auteur. Ce voyage passionnant et limpide dans l'inconscient nous explique aussi les effets des drogues, la synesthésie, l'intelligence artificielle, les illusions d'optique...
Mais se pose alors une question fondamentale : celle de notre libre arbitre. Jusqu'où pouvons-nous dire : ce n'est pas ma faute, ce n'est pas moi, c'est mon cerveau ? L'ouvrage ose ainsi donner des pistes sur l'utilisation la plus pertinente possible de la science du cerveau (notamment celle des images de neuro-imagerie), pour nous aider à mieux nous comprendre, voire nous guider nous-mêmes.

Notre cerveau travaille… incognito. En effet, ce que nous faisons, pensons, croyons, émane souvent de parties de notre cerveau auxquelles nous n’avons pas accès, d’une activité dont nous ne sommes pas conscients. Mais si la conscience n’est que la partie émergée de cet iceberg, qu’y a-t-il en dessous ?
David Eagleman sonde dans cet ouvrage les profondeurs de l’inconscient. Derrière le « je » qui croit souvent faire la loi, se dissimule une masse considérable de données doublée d’un traitement magistral (de toutes ces données) – tout cela accompli de façon la plupart du temps inconsciente par des milliards de neurones et leurs multiples connexions. Ce que nous considérons comme des dons naturels, telle notre capacité à distinguer un arc-en-ciel ou celle d’entendre par hasard notre nom dans une conversation que l’on ne suit pas, est en fait le résultat d’un remarquable circuit neuronal, biologique et cognitif. « Notre cerveau est une des réussites les plus phénoménales qui soient dans l’évolution », insiste l’auteur. Ce voyage passionnant et limpide dans l’inconscient nous explique aussi les effets des drogues, la synesthésie, l’intelligence artificielle, les illusions d’optique…
Mais se pose alors une question fondamentale : celle de notre libre arbitre. Jusqu’où pouvons-nous dire : ce n’est pas ma faute, ce n’est pas moi, c’est mon cerveau ? L’ouvrage ose ainsi donner des pistes sur l’utilisation la plus pertinente possible de la science du cerveau (notamment celle des images de neuro-imagerie), pour nous aider à mieux nous comprendre, voire nous guider nous-mêmes.

AUTEUR

David Eagleman

David Eagleman, spécialiste américain en neurosciences, dirige le laboratoire Perception et Action au Baylor College of Medicine à Houston (Texas). Il est l'auteur de Bis (NiL éditions, 2009).
Son site Internet : www.eagleman.com

Suggestions