La Confusion des sentiments, Amok, Le Joueur d’échecs et autres récits

Auteur

Traducteur
, , , , , ,

Parution: 25Mars 2013
Pages: 1312
Format: 132mm x 198mm
Prix: 56.95 $
ISBN: 978-2-221-11662-3


La Confusion des sentiments, Amok, Le Joueur d’échecs et autres récits

Traducteur

Retraduire est une donnée nécessaire et paradoxale. Nécessaire parce que toute traduction vieillit et doit s’adapter aux époques et à la langue qui évolue. Paradoxale parce que, si l’oeuvre originale vieillit aussi, elle échappe par nature à toute tentative ou tentation de modification. En 2013, une très grande partie de l’oeuvre de Zweig tombe dans le domaine public, événement d’une grande importance littéraire et éditoriale, puisqu’il permet d’engager de nouvelles traductions, souvent pour le plus grand bénéfice de l’oeuvre.
Celle de Stefan Zweig est déjà largement traduite en français, ce qui en fait l’un des auteurs de langue allemande les plus lus en France. Mais certaines traductions remontent à plus de quatre-vingts ans – quelques-unes ont même été publiées du vivant de l’auteur – et beaucoup méritaient d’être rafraîchies ou adaptées aux critères d’aujourd’hui.
Cette édition regroupe la quasi-totalité des récits de Zweig, un genre littéraire dans lequel il excellait. Ses meilleurs écrits sont, en effet, des formes brèves. Ces 35 récits, confiés à une équipe de huit traducteurs sous la direction de Pierre Deshusses, sont présentés ici, pour la première fois, de façon chronologique, ce qui permet de mieux saisir l’évolution de l’écriture de Zweig et les répercussions de la maturité sur l’analyse des problèmes qu’il traite, parfois très actuels. Certains de ces textes, pratiquement inconnus, comme Rêves oubliés, Deux solitudes, Une jeunesse perdue, La croix… vont révéler au lecteur des aspects nouveaux de l’auteur. On retrouvera aussi les oeuvres les plus connues : Amok, La Confusion des sentiments, Le Joueur d’échecs
L’ensemble évoque, sur un mode souvent aux antipodes du naturalisme, les destinées le plus souvent tragiques de créatures fragiles et menacées, la puissance démoniaque de la passion. L’intérêt pour la psychologie des profondeurs de celui que Romain Rolland disait un « chercheur d’âme » est tel qu’on l’a souvent considéré comme un émule de Freud. Cette affirmation mérite d’être nuancée, mais il est vrai que Zweig attache plus d’importance au caractère de ses personnages qu’au milieu dans lequel ils s’inscrivent. Il nous offre ce qu’on appelle une « typologie des formes de la passion ».

AUTEUR

Stefan Zweig

Stefan Zweig naît à Vienne en 1881 et, désespéré du nazisme et du conflit mondial, se donne la mort en février 1942 avec sa seconde femme, à Petrópolis, au Brésil. Il n’a pas encore vingt ans qu’il commence déjà à écrire et à être publié dans des revues. Il devient très vite célèbre. Écrivain prolifique, l’écriture est pour lui un besoin omniprésent et une véritable obsession. Il traduit et entretient de nombreuses relations épistolaires. À la poésie et au théâtre s’ajoutent deux romans, tous deux inachevés, plusieurs essais biographiques, six biographies et quarante-trois récits ou nouvelles. Ce sont ces dernières qui ont fait sa valeur et sa célébrité. Parmi les plus connues : La PeurAmokLa Confusion des sentiments et Le Joueur d’échecs. En 2013, « Bouquins » a publié Stefan Zweig, La Confusion des sentiments et autres récits, sous la direction de Pierre Deshusses ; dans la collection « Pavillons Poche » ont paru Lettre d'une inconnue (2016), La Peur et Le Joueur d'échecs (2018), La Confusion des sentiments (2019) et Amok (2020).

Suggestions