La femme possédée

Auteur


Parution: 24Novembre 2005
Pages: 432
Format: 153mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-10146-9


La femme possédée

Jacques-Antoine Malarewicz, auteur notamment de Repenser le couple et Le Complexe du Petit Prince, quitte le domaine du développement personnel pour s'intéresser aux femmes possédées. Il les rencontre à trois reprises...
u À la Renaissance, siècle de l'humanisme, voici que le Diable resurgit et vient troubler les esprits précurseurs de notre temps. Pour se montrer aux hommes, il prend possession des femmes. Bruit, fureur et sang : la scène est un bûcher et le dénouement fatal.
u La dernière sorcière est morte depuis longtemps lorsque apparaissent d'autres femmes qui lui ressemblent furieusement, les hystériques. Même exhibition du corps, même violence dans le délire, même souffrance agressive. Les médecins ont remplacé les prêtres mais la fascination des hommes pour la femme possédée n'a pas faibli.
u Moins connue mais presque aussi dramatique, l'épidémie des personnalités multiples qui a frappé les États-Unis à partir de 1970, amenant plusieurs dizaines de milliers de femmes à suivre une psychothérapie. Le multiple personality disorder est une maladie caractérisée par le morcellement de l'identité. Selon l'environnement et le moment, le sujet incarne des individus différents. Un diagnostic qui fut à l'origine de procès pour meurtre et pour... pratiques sataniques.
Au fil de son enquête, celle d'un psychiatre qui se fait pour l'occasion sociologue et historien, Jacques-Antoine Malarewicz découvre dans cette mise en scène toujours répétée, une angoissante recherche d'identité, une ambition d'exister quitte à en mourir. Comme si la femme endossait non seulement le mal vivre d'une époque tout entière mais un besoin de l'humanité, qui se poursuit et rebondit de siècle en siècle.

Jacques-Antoine Malarewicz, auteur notamment de Repenser le couple et Le Complexe du Petit Prince, quitte le domaine du développement personnel pour s’intéresser aux femmes possédées. Il les rencontre à trois reprises…
u À la Renaissance, siècle de l’humanisme, voici que le Diable resurgit et vient troubler les esprits précurseurs de notre temps. Pour se montrer aux hommes, il prend possession des femmes. Bruit, fureur et sang : la scène est un bûcher et le dénouement fatal.
u La dernière sorcière est morte depuis longtemps lorsque apparaissent d’autres femmes qui lui ressemblent furieusement, les hystériques. Même exhibition du corps, même violence dans le délire, même souffrance agressive. Les médecins ont remplacé les prêtres mais la fascination des hommes pour la femme possédée n’a pas faibli.
u Moins connue mais presque aussi dramatique, l’épidémie des personnalités multiples qui a frappé les États-Unis à partir de 1970, amenant plusieurs dizaines de milliers de femmes à suivre une psychothérapie. Le multiple personality disorder est une maladie caractérisée par le morcellement de l’identité. Selon l’environnement et le moment, le sujet incarne des individus différents. Un diagnostic qui fut à l’origine de procès pour meurtre et pour… pratiques sataniques.
Au fil de son enquête, celle d’un psychiatre qui se fait pour l’occasion sociologue et historien, Jacques-Antoine Malarewicz découvre dans cette mise en scène toujours répétée, une angoissante recherche d’identité, une ambition d’exister quitte à en mourir. Comme si la femme endossait non seulement le mal vivre d’une époque tout entière mais un besoin de l’humanité, qui se poursuit et rebondit de siècle en siècle.

AUTEUR

Jacques-Antoine Malarewicz

Jacques-Antoine Malarewicz est psychiatre et psychothérapeute. Il a été l'un des principaux introducteurs en France de l'approche systémique et des techniques ericksonniennes. Aux éditions Robert Laffont, il a publié, entre autres, Le Couple, quatorze définitions décourageantes, donc très utiles, Repenser le couple et Le Complexe du Petit Prince. Il exerce dans son cabinet, en région parisienne.

Suggestions