La Fortune des armes T.2 Les montagnes de Thessalie

Auteur

Traducteur


Parution: 09Novembre 2000
Pages: 304
Format: 153mm x 240mm
Prix: 42.95 $
ISBN: 978-2-841-11222-7


La Fortune des armes T.2 Les montagnes de Thessalie

Traducteur

II. « Les Montagnes de Thessalie » : Athènes, 1940-1941
Fuyant Bucarest et le nazisme, Guy et Harriet Pringle arrivent séparément à Athènes. Éprouvés, inquiets, ils se sentent très vite impuissants et inutiles face aux privations et à la désorganisation de leurs compatriotes. Guy tente de retrouver un emploi auprès du consulat anglais, tandis qu’Harriet cherche un logement décent… Heureusement les retrouvailles avec le prince Yakimov et de nouvelles rencontres redonnent un sens à leurs longues soirées. Mais la guerre les rattrape de nouveau. Faudra-t-il fuir encore ?
Parue dans les années soixante en Angleterre puis adaptée à la télévision par la BBC, « La Fortune des armes » avait su séduire le grand public et la presse littéraire. Il en a été de même en France lors de la parution du tome I sous le titre « Après la guerre si tout va bien » (NiL, 1998). Car dans cette formidable saga inspirée de ses propres voyages, Olivia Manning nous offre une rencontre avec l’Histoire, vécue au jour le jour par une foule de personnages en proie à la peur, la lutte, la trahison… Un document essentiel sur la guerre vue des Balkans mais aussi un grand roman teinté d’un humour parfois féroce.

AUTEUR

Olivia Manning

Née à Portsmouth, New Hampshire, Olivia Manning (1908-1980) vécut la majeure partie de sa jeunesse en Irlande, où elle adopta cet étrange sentiment très irlandais d'être citoyen du monde. Critique littéraire et écrivain, elle épouse, au tout début de la Seconde Guerre mondiale, R.D. Smith, envoyé par le British Council à Bucarest. Cette expérience personnelle de séjours et voyages à l'étranger (la Grèce, puis l'Égypte) constituera la base de son oeuvre. Avec ses histoires, elle réussira le tour de force de séduire le grand public tout en jouissant de la reconnaissance de ses pairs, écrivains et critiques d'une presse de grande qualité. Née à Portsmouth, Olivia Manning (1908-1980) vécut aussi en Irlande, où elle adopta cet étrange sentiment très irlandais d'être citoyen du monde. Critique littéraire et écrivain, elle épouse, au tout début de la Seconde Guerre mondiale, R.D. Smith, envoyé par le British Council à Bucarest. Cette expérience personnelle de séjours et voyages à l'étranger (la Grèce, puis l'Égypte) constituera la base de son oeuvre.

Suggestions