Les amis d’Emma

Auteur

Traducteur


Parution: 05Mai 2005
Pages: 216
Format: 130mm x 205mm
Prix: 27.95 $
ISBN: 978-2-841-11314-9


Les amis d’Emma

Traducteur

Emma aime par-dessus tout se rouler dans la paille avec sa vieille truie, se serrer contre elle, se réchauffer dans son odeur et retrouver ainsi une délicieuse sensation d'enfance. Emma vit seule dans une ferme où elle élève des cochons à l'ancienne; ils courent en liberté, y compris dans la cuisine, elle les traite comme des frères dont le destin serait de terminer en délicieuses saucisses et saucissons. Elle a une sorte d'amant, Henner, l'unique policier de ce coin perdu de l'Allemagne. Henner est impuissant, alors Emma se console avec sa vieille mobylette qui, quand les gaz sont à fond, vibre là où ça fait du bien. Emma est aussi une force de la nature, une solitaire excentrique qui a eu une enfance terrible. Elle a trente ans, est belle comme un Renoir et aimerait bien: 1) avoir un homme dans son lit; 2) trouver l'argent qui lui permettrait de payer ses dettes. Max est une petite chose de rien du tout qui a peur de vivre tant il a peur de mourir, de perdre ceux qu'il aime, d'être dépossédé de ce à quoi il s'est attaché. Une pauvre nouille qui n'a jamais approché une femme, n'a connu du bonheur que les heures passées entre papa et maman et quinze jours miraculeux au Mexique, quand il a gagné à la loterie. Un pauvre rond de cuir qui travaille dans un garage pour son copain d'enfance, Hans, son exact opposé: un joyeux roublard qui prend la vie à bras-le-corps. Puis voilà que Max apprend qu'il va mourir, réellement et vite, d'un cancer du pancréas. Un instant de révolte et hop! l'affaire est enlevée: Max vole les sous et la Ferrari que Hans a volé à un mafioso, et le voilà parti à l'aventure. Aventure qui se termine dans la cour de la ferme d'Emma, où Max gît, inconscient, après un accident. Nous voici donc au coeur de l'intrigue: une femme et un homme que tout sépare, des milliers de dollars et une voiture de luxe, un voleur volé et un policier. Seulement, c'est Emma qui mène la danse. Emma qui voit enfin son rêve se réaliser: elle a là, à portée de sa grosse main, un homme à mettre dans son lit et beaucoup d'argent à cacher en lieu sûr... D'une plume légère et élégante, avec une drôlerie pleine d'humanité, Claudia Schreiber dresse le portrait de deux solitaires blessés par la vie qui s'apprivoisent mutuellement.

Emma aime par-dessus tout se rouler dans la paille avec sa vieille truie, se serrer contre elle, se réchauffer dans son odeur et retrouver ainsi une délicieuse sensation d’enfance. Emma vit seule dans une ferme où elle élève des cochons à l’ancienne; ils courent en liberté, y compris dans la cuisine, elle les traite comme des frères dont le destin serait de terminer en délicieuses saucisses et saucissons. Elle a une sorte d’amant, Henner, l’unique policier de ce coin perdu de l’Allemagne. Henner est impuissant, alors Emma se console avec sa vieille mobylette qui, quand les gaz sont à fond, vibre là où ça fait du bien.
Emma est aussi une force de la nature, une solitaire excentrique qui a eu une enfance terrible. Elle a trente ans, est belle comme un Renoir et aimerait bien: 1) avoir un homme dans son lit; 2) trouver l’argent qui lui permettrait de payer ses dettes.
Max est une petite chose de rien du tout qui a peur de vivre tant il a peur de mourir, de perdre ceux qu’il aime, d’être dépossédé de ce à quoi il s’est attaché. Une pauvre nouille qui n’a jamais approché une femme, n’a connu du bonheur que les heures passées entre papa et maman et quinze jours miraculeux au Mexique, quand il a gagné à la loterie. Un pauvre rond de cuir qui travaille dans un garage pour son copain d’enfance, Hans, son exact opposé: un joyeux roublard qui prend la vie à bras-le-corps.
Puis voilà que Max apprend qu’il va mourir, réellement et vite, d’un cancer du pancréas. Un instant de révolte et hop! l’affaire est enlevée: Max vole les sous et la Ferrari que Hans a volé à un mafioso, et le voilà parti à l’aventure. Aventure qui se termine dans la cour de la ferme d’Emma, où Max gît, inconscient, après un accident.
Nous voici donc au coeur de l’intrigue: une femme et un homme que tout sépare, des milliers de dollars et une voiture de luxe, un voleur volé et un policier. Seulement, c’est Emma qui mène la danse. Emma qui voit enfin son rêve se réaliser: elle a là, à portée de sa grosse main, un homme à mettre dans son lit et beaucoup d’argent à cacher en lieu sûr…
D’une plume légère et élégante, avec une drôlerie pleine d’humanité, Claudia Schreiber dresse le portrait de deux solitaires blessés par la vie qui s’apprivoisent mutuellement.

AUTEUR

Claudia Schreiber

Claudia Schreiber est journaliste pour différentes publications allemandes. Les Amis d'Emma, son deuxième roman, a été publié avec grand succès en Allemagne en 2003 et déjà vendu en France, en Espagne, en Corée, en Norvège et aux Pays-Bas. Les droits cinématographiques ont été achetés en Allemagne et la sortie du film est prévue en 2005.

Suggestions