Les énergumènes

Auteur


Parution: 27Septembre 2001
Pages: 162
Format: 130mm x 205mm
Prix: 30.95 $
ISBN: 978-2-841-11242-5


Les énergumènes

Ils sont quatre: un exhibo qui cultive l'oisiveté comme un des beaux-arts, une ménagère qui recyclerait jusqu'à son âme pour ne rien gâcher, un obèse auteur de livres pour nourrissons et une aventurière type new-age. Ils sont quatre, ils ont la cinquantaine et ont décidé de régler le compte de leur mère. Caractériels et immatures, nourris au bon lait oedipien, ils n'ont jamais cessé d'incriminer leur mère, responsable de tous leurs maux et de tous leurs ratages. Devenus de vieux enfants, ils se croient libres et adultes en l'enfermant. Mais décidément l'action ne leur vaut rien ! Ils seront incapables d'arrêter la machine infernale qu'ils ont mise en marche. Ici ni psychologisme ni déterminisme. Ici la violence verbale, les secrets de famille, les sombres vengeances et les morts subites, la régression loufoque ou le narcissisme bouffon ne sont que des armes de comédie pour recouvrer, coûte que coûte, la liberté à l'intérieur du clan familial. Dérive et excès sont les maîtres mots de ce roman noir, mais constamment éclairé par la langue limpide, sensuelle et inventive de Daniel Meynard.

Ils sont quatre: un exhibo qui cultive l’oisiveté comme un des beaux-arts, une ménagère qui recyclerait jusqu’à son âme pour ne rien gâcher, un obèse auteur de livres pour nourrissons et une aventurière type new-age. Ils sont quatre, ils ont la cinquantaine et ont décidé de régler le compte de leur mère.
Caractériels et immatures, nourris au bon lait oedipien, ils n’ont jamais cessé d’incriminer leur mère, responsable de tous leurs maux et de tous leurs ratages. Devenus de vieux enfants, ils se croient libres et adultes en l’enfermant. Mais décidément l’action ne leur vaut rien ! Ils seront incapables d’arrêter la machine infernale qu’ils ont mise en marche.
Ici ni psychologisme ni déterminisme. Ici la violence verbale, les secrets de famille, les sombres vengeances et les morts subites, la régression loufoque ou le narcissisme bouffon ne sont que des armes de comédie pour recouvrer, coûte que coûte, la liberté à l’intérieur du clan familial.
Dérive et excès sont les maîtres mots de ce roman noir, mais constamment éclairé par la langue limpide, sensuelle et inventive de Daniel Meynard.

AUTEUR

Daniel Meynard

Né à Uzès en 1946, Daniel Meynard est professeur de français à Gabès (Tunisie) dans les années 70. Depuis une dizaine d'années, il se consacre exclusivement à l'écriture. Il publie avec succès de nombreux ouvrages pour la jeunesse à L'école des loisirs. Son premier roman, La Jeune Fille et la neige, est paru aux éditions Julliard en 1997.

Suggestions