Toute vérité est bonne à dire

Auteur


Parution: 21Septembre 2000
Pages: 0
Format: 152mm x 240mm
Prix: 36.95 $
ISBN: 978-2-221-09307-8


Toute vérité est bonne à dire

 » Je n’avais pas envie d’être un ministre classique. J’ai l’habitude de déranger, je l’ai toujours fait dans toutes les étapes de ma vie, comme chercheur, comme professeur, comme directeur d’institut, comme animateur scientifique. Mon plaisir, c’est de créer, d’inventer, donc forcément un peu de bousculer. J’ai toujours été détesté par les uns, et beaucoup aimé par les autres. Sans doute que parfois je ne prends pas assez de temps pour expliquer mon action, pour dialoguer, pour convaincre, pour entraîner, mais je suis tenaillé par une phrase : « Qu’as-tu fait de ta vie ? » J’ai toujours peur de gâcher le temps qui m’est imparti. D’où cette volonté incessante de réformer. J’aurais pu être un bon gros ministre sympathique, dont on aurait dit : « C’est un bon ministre de l’Éducation : il ne fait rien. » La direction du Parti socialiste m’aurait soutenu à fond…  » Sans langue de bois, avec le parler-vrai et le sens du concret qui ont caractérisé son action au ministère, dans cet entretien sans complaisance avec le directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, Laurent Joffrin, Claude Allègre dit aujourd’hui ce qu’il ne pouvait pas dire lorsqu’il était rue de Grenelle.Il dévoile les dessous de la vie politique, les réussites et les échecs qu’il a rencontrés dans sa volonté de faire bouger l’Éducation et comment la lourdeur du  » mammouth  » – qu’il préfère nommer  » dinosaure  » – paralyse toutes les initiatives. Surtout, il explique, chiffres à l’appui et avec de nombreux exemples surprenants, pourquoi l’enseignement public est en danger, comment il a cherché à le changer, quelles réformes seront appliquées et lesquelles seront enterrées.Longtemps le plus proche conseiller de Lionel Jospin, il décrit l’envers du décor de la gauche plurielle et nous fait pénétrer au coeur de l’action gouvernementale, comme jamais ne l’avait fait un des principaux personnages de l’État.Rouage essentiel de la machine Jospin, il livre enfin le secret de l’ascension fulgurante qui a conduit celui-ci à Matignon deux ans après qu’on a annoncé sa mort politique et dresse un portrait inédit et surprenant de son ami depuis quarante ans. Opération vérité sans précédent, le témoignage de Claude Allègre jette une lumière saisissante sur le véritable fonctionnement de la démocratie française.Pour parler de son livre, il sera l’invité de Bernard Pivot dans Bouillon de culture, le 15 septembre sur France 2.

AUTEUR

Claude Allègre

Claude Allègre est professeur à l'Institut universitaire de France (Université Paris VII ? Denis-Diderot), ancien directeur de l'Institut de physique du Globe de Paris, et ancien président du Bureau de la recherche géologique et minière (BRGM). Scientifique de réputation internationale, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie des sciences des États-Unis, il a reçu en 1986 le prix Crafoord de l'Académie des sciences de Suède. Il a été aussi député européen, conseiller régional du Languedoc-Roussillon et, de juin 1997 à mars 2000, ministre de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie.

Suggestions