Transit

Auteur

Traducteur


Parution: 07Avril 2005
Pages: 396
Format: 135mm x 215mm
Prix: 46.95 $
ISBN: 978-2-221-10271-8


Transit

Traducteur

Erik est un jeune Russe qui vit à New York; Jeanne, russe elle aussi, vit en Allemagne. Autour de leurs péripéties parallèles et de leur rencontre, se déroule un roman ironique, surréaliste et sensible sur la diaspora russe et le déracinement.Erik travaille dans un bureau d'aide économique spécialisé dans la Turkménie. À l'occasion d'une mission à Moscou, il va découvrir l'univers extravagant et chaotique des nouveaux Russes, mais aussi ses souvenirs de la Russie soviétique. Jeanne, qui avait quitté son existence étroite en URSS pour l'Allemagne, mène une vie dans laquelle elle ne se reconnaît pas. Coincés entre leur passé soviétique et la société capitaliste, personnages en transit, tant géographiquement que psychologiquement, tous deux sont entraînés dans une série d'aventures et de rencontres extravagantes...On retrouve dans ce livre les qualités remarquées du premier roman de Bolmat, «Les Enfants de Saint-Pétersbourg»: un style nabokovien, un humour ravageur et visionnaire, un goût de l'absurde et de la déconstruction. L'auteur parvient à nous faire croire à tout instant à l'occurrence d'événements extraordinaires, grâce à des digressions qui sont autant d'histoires parallèles venant se nourrir les unes les autres, à l'image de la quête d'identité des héros: digressions sur le passé des personnages, qui tracent un tableau caustique de la Russie soviétique, digressions géographiques entre Moscou, New York et l'Allemagne, digressions historiques...

Erik est un jeune Russe qui vit à New York; Jeanne, russe elle aussi, vit en Allemagne. Autour de leurs péripéties parallèles et de leur rencontre, se déroule un roman ironique, surréaliste et sensible sur la diaspora russe et le déracinement.Erik travaille dans un bureau d’aide économique spécialisé dans la Turkménie. À l’occasion d’une mission à Moscou, il va découvrir l’univers extravagant et chaotique des nouveaux Russes, mais aussi ses souvenirs de la Russie soviétique. Jeanne, qui avait quitté son existence étroite en URSS pour l’Allemagne, mène une vie dans laquelle elle ne se reconnaît pas. Coincés entre leur passé soviétique et la société capitaliste, personnages en transit, tant géographiquement que psychologiquement, tous deux sont entraînés dans une série d’aventures et de rencontres extravagantes…On retrouve dans ce livre les qualités remarquées du premier roman de Bolmat, «Les Enfants de Saint-Pétersbourg»: un style nabokovien, un humour ravageur et visionnaire, un goût de l’absurde et de la déconstruction. L’auteur parvient à nous faire croire à tout instant à l’occurrence d’événements extraordinaires, grâce à des digressions qui sont autant d’histoires parallèles venant se nourrir les unes les autres, à l’image de la quête d’identité des héros: digressions sur le passé des personnages, qui tracent un tableau caustique de la Russie soviétique, digressions géographiques entre Moscou, New York et l’Allemagne, digressions historiques…

AUTEUR

Sergueï Bolmat

Sergueï Bolmat est né à Saint-Pétersbourg en 1960. Diplômé de l'école des Beaux-Arts, il est designer et décorateur de cinéma, mais aussi peintre, auteur de scénarios et réalisateur de documentaires. Son premier roman, Les Enfants de Saint-Pétersbourg, publié en Russie en 2000, avait rencontré un tel succès que ses inconditionnels portaient autour du cou le CD contenant les fichiers des fascicules d'abord parus sur Internet.

Suggestions