Une mort à Lisbonne

Auteur

Traducteur


Parution: 31Octobre 2002
Pages: 528
Format: 153mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-09455-6


Une mort à Lisbonne

Traducteur

En 1941, Klaus Felsen, un industriel allemand, est envoyé au Portugal pour le compte des SS afin d'y négocier le transfert du tungstène nécessaire à la blitzkrieg. Isolé dans les montagnes, citoyen du pays le plus puissant d'Europe et disposant d'importants moyens financiers, Felsen a tous les pouvoirs. Et cet homme qui ne s'intéresse qu'à deux choses, le sexe et les affaires, est soudain confronté à la part la plus noire de lui-même. Pour satisfaire la demande nazie, Felsen est prié de ne reculer devant rien: intimidation, menace, vol. Sa puissance s'accroît encore lorsque l'or des nazis volé aux Juifs est transformé en lingots et convoyé vers le Portugal, sous sa responsabilité. Quand le vent tourne pour l'Allemagne hitlérienne, Felsen décide de garder l'or. À la fin de la guerre, il fonde la Banco de Oceano e Rocha, et compte très rapidement parmi les personnalités les plus importantes du Portugal salazariste...À la fin des années 1990, une adolescente, Catarina Oliveira, est retrouvée morte sur une plage de Lisbonne. L'enquête est confiée à Ze Coelho, inspecteur atypique, veuf et père d'une adolescente. Peu à peu Ze découvre que Catarina, quinze ans, qui appartenait à une famille de la grande bourgeoisie de Lisbonne, menait une vie à la fois extraordinairement dissolue et terriblement triste. Délaissée par ses parents, Catarina se laissait aller aux pires débordements: elle couchait avec l'amant de sa mère et se prostituait. Malgré l'opposition de son supérieur hiérarchique et les menaces dont il est l'objet, Ze s'obstine à découvrir la vérité. Il déterre les histoires de viol et d'adultère dissimulées derrière les façades respectables de la bourgeoisie lisbonnaise et exhume le passé douteux de ceux qui tiennent le monde des affaires...Quel est le lien entre les malversations de Felsen et l'assassinat, cinquante ans plus tard, de Catarina? Le fait divers et la fresque historique semblent au début sans commune mesure. Il nous faut remonter deux générations pour comprendre ce qui unit ces deux personnages: l'argent, les violences sexuelles et la vengeance.

En 1941, Klaus Felsen, un industriel allemand, est envoyé au Portugal pour le compte des SS afin d’y négocier le transfert du tungstène nécessaire à la blitzkrieg. Isolé dans les montagnes, citoyen du pays le plus puissant d’Europe et disposant d’importants moyens financiers, Felsen a tous les pouvoirs. Et cet homme qui ne s’intéresse qu’à deux choses, le sexe et les affaires, est soudain confronté à la part la plus noire de lui-même. Pour satisfaire la demande nazie, Felsen est prié de ne reculer devant rien: intimidation, menace, vol. Sa puissance s’accroît encore lorsque l’or des nazis volé aux Juifs est transformé en lingots et convoyé vers le Portugal, sous sa responsabilité. Quand le vent tourne pour l’Allemagne hitlérienne, Felsen décide de garder l’or. À la fin de la guerre, il fonde la Banco de Oceano e Rocha, et compte très rapidement parmi les personnalités les plus importantes du Portugal salazariste…À la fin des années 1990, une adolescente, Catarina Oliveira, est retrouvée morte sur une plage de Lisbonne. L’enquête est confiée à Ze Coelho, inspecteur atypique, veuf et père d’une adolescente. Peu à peu Ze découvre que Catarina, quinze ans, qui appartenait à une famille de la grande bourgeoisie de Lisbonne, menait une vie à la fois extraordinairement dissolue et terriblement triste. Délaissée par ses parents, Catarina se laissait aller aux pires débordements: elle couchait avec l’amant de sa mère et se prostituait. Malgré l’opposition de son supérieur hiérarchique et les menaces dont il est l’objet, Ze s’obstine à découvrir la vérité. Il déterre les histoires de viol et d’adultère dissimulées derrière les façades respectables de la bourgeoisie lisbonnaise et exhume le passé douteux de ceux qui tiennent le monde des affaires…Quel est le lien entre les malversations de Felsen et l’assassinat, cinquante ans plus tard, de Catarina? Le fait divers et la fresque historique semblent au début sans commune mesure. Il nous faut remonter deux générations pour comprendre ce qui unit ces deux personnages: l’argent, les violences sexuelles et la vengeance.

AUTEUR

Robert Wilson

Né en 1957, Robert Wilson partage son temps entre l'Angleterre, l'Espagne et le Portugal. Après Une mort à Lisbonne (2002) et La Danse des espions (2003), il publie ici le dernier volet des aventures de l'inspecteur Javier Falcón, déjà présent dans Meurtres à Séville (2004, prix Gold Dagger du meilleur roman policier), Les Damnés de Séville (2006) et Les Assassins de l'ombre (2009).

Suggestions