Grandeur et décadence – NE

Auteur

Traducteur


Parution: 20Novembre 2006
Pages: 322
Format: 122mm x 182mm
Prix: 14.95 $
ISBN: 978-2-221-10768-3


Grandeur et décadence – NE

Traducteur

C'est l'histoire de Paul Pennyfeather, un jour déculotté par ses camarades d'Oxford et injustement renvoyé de son université pour indécence... Le chemin de Pennyfeather, devenu professeur au pays de Galles, va croiser celui d'une aristocrate qui dirige (sans qu'il le sache) une chaîne de bordels en Amérique du Sud. Alors qu'il est sur le point d'épouser la fille de cette dernière, la vérité éclate sur l'affaire de traite des blanches, et Pennyfeather se retrouve – injustement, à nouveau ! – dans le box des accusés, puis en prison. À sa sortie, il s'invente un nouveau personnage, cousin de lui-même, et reprendra une vie de méditation. Placé sous le signe de ses grands prédécesseurs : Saki, Firbank et Oscar Wilde, le premier roman d'Evelyn Waugh est aussi son premier chef-d'oeuvre. Grandeur et décadence, satire hilarante de l'Angleterre des années 1920, est une parodie du roman d'apprentissage et du récit picaresque. Car si Evelyn Waugh est considéré avec Graham Greene comme l'un des plus grands écrivains catholiques anglais, il est aussi l'un des humoristes les plus féroces du siècle dernier. Institution britannique par excellence, l'humour décapant dont il use sans parcimonie lui permet de laisser libre cours à une satire parfois méprisante, toujours acerbe, d'une civilisation où les valeurs fondamentales ont depuis longtemps fait naufrage. Ainsi ce roman n'épargne-t-il rien ni personne. Éducation, aristocratie, religion, sport : aucun des fleurons de l'Empire n'échappe au jeu de massacre...

C’est l’histoire de Paul Pennyfeather, un jour déculotté par ses camarades d’Oxford et injustement renvoyé de son université pour indécence… Le chemin de Pennyfeather, devenu professeur au pays de Galles, va croiser celui d’une aristocrate qui dirige (sans qu’il le sache) une chaîne de bordels en Amérique du Sud. Alors qu’il est sur le point d’épouser la fille de cette dernière, la vérité éclate sur l’affaire de traite des blanches, et Pennyfeather se retrouve – injustement, à nouveau ! – dans le box des accusés, puis en prison. À sa sortie, il s’invente un nouveau personnage, cousin de lui-même, et reprendra une vie de méditation. Placé sous le signe de ses grands prédécesseurs : Saki, Firbank et Oscar Wilde, le premier roman d’Evelyn Waugh est aussi son premier chef-d’oeuvre. Grandeur et décadence, satire hilarante de l’Angleterre des années 1920, est une parodie du roman d’apprentissage et du récit picaresque. Car si Evelyn Waugh est considéré avec Graham Greene comme l’un des plus grands écrivains catholiques anglais, il est aussi l’un des humoristes les plus féroces du siècle dernier. Institution britannique par excellence, l’humour décapant dont il use sans parcimonie lui permet de laisser libre cours à une satire parfois méprisante, toujours acerbe, d’une civilisation où les valeurs fondamentales ont depuis longtemps fait naufrage. Ainsi ce roman n’épargne-t-il rien ni personne. Éducation, aristocratie, religion, sport : aucun des fleurons de l’Empire n’échappe au jeu de massacre…

AUTEUR

Evelyn Waugh

Evelyn Waugh est né à Hampstead en 1903. Après des études à Oxford, il mène au début des années 1920 une vie dissolue d'esthète dont on retrouvera l'écho dans son oeuvre. Au cours des années 1930, il parcourt le globe, de la France au Proche-Orient, de l'Amérique centrale au Cercle polaire arctique. Il eut six enfants de son mariage et vécut dans le Somerset de 1937 à sa mort, en 1966. Evelyn Waugh est aussi l'auteur de Retour à Brideshead, Grandeur et décadence, Le Cher Disparu, Scoop, Une poignée de cendres et Hommes en armes (tous publiés dans la collection « Pavillons Poche »).

Suggestions