Incendiaire

Auteur

Traducteur


Parution: 20Mars 2006
Pages: 336
Format: 140mm x 225mm
Prix: 4.97 $
ISBN: 978-2-841-11331-6


Incendiaire

Traducteur

"Cher Oussama ils te veulent mort ou vif pour en finir avec la terreur. Ils offrent vingt-cinq millions de dollars pour ta tête mais en ce qui me concerne je ne veux pas vingt-cinq millions de dollars tout ce que je veux c'est que tu laisses tomber. TU M'ENTENDS ? Je veux être la dernière mère au monde à devoir t'écrire une lettre comme ça. À devoir t'écrire Oussama au sujet de son gamin mort."

Après la mort de son mari et de son fils, tués au cours d'un attentat dans un stade de football londonien, une jeune femme issue d'un milieu modeste écrit une longue lettre à Oussama Ben Laden. Elle y raconte sa vie, Londres, la réaction de ses habitants après l'attentat, elle évoque son petit garçon. Elle écrit pour survivre.
Cruellement prémonitoire, ce premier roman est paru en Angleterre le 7 juillet dernier, le jour même des attentats meurtriers de Londres. Grâce à la personnalité de l'héroïne, cette tragédie est une farce drôle et une condamnation percutante de notre société. La douleur de cette mère est d'une justesse bouleversante ; son humour cinglant fait rire aux moments les plus tragiques, et le déroulement loufoque de l'histoire la rend d'autant plus convaincante.
Un tour de force littéraire époustouflant.

« Cher Oussama ils te veulent mort ou vif pour en finir avec la terreur. Ils offrent vingt-cinq millions de dollars pour ta tête mais en ce qui me concerne je ne veux pas vingt-cinq millions de dollars tout ce que je veux c’est que tu laisses tomber. TU M’ENTENDS ? Je veux être la dernière mère au monde à devoir t’écrire une lettre comme ça. À devoir t’écrire Oussama au sujet de son gamin mort. »

Après la mort de son mari et de son fils, tués au cours d’un attentat dans un stade de football londonien, une jeune femme issue d’un milieu modeste écrit une longue lettre à Oussama Ben Laden. Elle y raconte sa vie, Londres, la réaction de ses habitants après l’attentat, elle évoque son petit garçon. Elle écrit pour survivre.
Cruellement prémonitoire, ce premier roman est paru en Angleterre le 7 juillet dernier, le jour même des attentats meurtriers de Londres. Grâce à la personnalité de l’héroïne, cette tragédie est une farce drôle et une condamnation percutante de notre société. La douleur de cette mère est d’une justesse bouleversante ; son humour cinglant fait rire aux moments les plus tragiques, et le déroulement loufoque de l’histoire la rend d’autant plus convaincante.
Un tour de force littéraire époustouflant.

AUTEUR

Chris Cleave

Né en 1973, Chris Cleave a passé son enfance au Cameroun. Après des études à Oxford, il a exercé divers métiers en France, en Australie et en Grande-Bretagne. Son premier roman, Incendiaire (Robert Laffont, 2005), a été publié dans une quinzaine de pays, reçu le prix spécial du jury du prix des lecteurs le Livre de Poche 2007, et a été adapté au cinéma en 2008 (avec, dans les rôles principaux, Ewan Mc Gregor et Michelle William). Les droits audiovisuels de Et les hommes sont venus ont été acquis par la BBC. Le livre a été sélectionné dans la liste du Costa Prize 2008.

Suggestions