La Maison de l’Esprit d’or

Auteur

Traducteur


Parution: 29Avril 2013
Pages: 432
Format: 130mm x 205mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-841-11569-3


La Maison de l’Esprit d’or

Traducteur

Mei a quitté le ministère de l'Intérieur, où pourtant elle était promise à un bel avenir, pour ouvrir une petite agence de détectives privés à Pékin. Un séduisant avocat, Wudan, l'embauche pour surveiller Beihe, l'héritier de la Maison de l'Esprit d'or, un laboratoire pharmaceutique ancestral qui fabrique une pilule très efficace contre les chagrins d'amour. Beihe est soupçonné par sa famille de détourner les fonds de la Maison de l'Esprit d'or. Ses longues filatures conduisent Mei à Little Russie, un quartier cosmopolite de Pékin où se côtoient mafieux chinois, trafiquants russes et bandits en tous genres. Mei soupçonne Beihe de vouloir jouer un rôle dans le trafic d'armes entre la Chine et l'ex-Union soviétique. Puis, brutalement, l'affaire prend une tournure très inquiétante et la violence bouleverse la donne : un deuxième détective paraît s'intéresser à Beihe avant d'être retrouvé battu à mort. Épaulée par le charmant Wudan, Mei élargit son enquête des mafieux de Little Russie aux nouveaux riches des quartiers à la mode. Dans un bar luxueux fréquenté par les nouveaux golden boys chinois, Beihe a été vu en compagnie de deux prostituées de haut vol. Quand celles-ci sont tuées d'une manière sordide, tout désigne Beihe. Seulement, celui-ci a disparu. L'inspecteur Zhao, vieux complice de Mei, est chargé de le retrouver et de le déférer à la justice. Pourtant, plus Mei avance dans ses recherches, plus elle se convainc de l'innocence de Beihe. Alors, qui avait intérêt à ces crimes ? Les pistes convergent toutes vers l'un de ses proches, ce qui, pour Mei, n'a aucun sens. Cherche-t-on à l'égarer ou à lui faire peur ? C'est mal la connaître : elle ne baissera pas les bras. Même si, au bout, l'attendent la jalousie, la trahison et la fin d'un amour.

Mei a quitté le ministère de l’Intérieur, où pourtant elle était promise à un bel avenir, pour ouvrir une petite agence de détectives privés à Pékin. Un séduisant avocat, Wudan, l’embauche pour surveiller Beihe, l’héritier de la Maison de l’Esprit d’or, un laboratoire pharmaceutique ancestral qui fabrique une pilule très efficace contre les chagrins d’amour. Beihe est soupçonné par sa famille de détourner les fonds de la Maison de l’Esprit d’or. Ses longues filatures conduisent Mei à Little Russie, un quartier cosmopolite de Pékin où se côtoient mafieux chinois, trafiquants russes et bandits en tous genres. Mei soupçonne Beihe de vouloir jouer un rôle dans le trafic d’armes entre la Chine et l’ex-Union soviétique. Puis, brutalement, l’affaire prend une tournure très inquiétante et la violence bouleverse la donne : un deuxième détective paraît s’intéresser à Beihe avant d’être retrouvé battu à mort. Épaulée par le charmant Wudan, Mei élargit son enquête des mafieux de Little Russie aux nouveaux riches des quartiers à la mode. Dans un bar luxueux fréquenté par les nouveaux golden boys chinois, Beihe a été vu en compagnie de deux prostituées de haut vol. Quand celles-ci sont tuées d’une manière sordide, tout désigne Beihe. Seulement, celui-ci a disparu. L’inspecteur Zhao, vieux complice de Mei, est chargé de le retrouver et de le déférer à la justice. Pourtant, plus Mei avance dans ses recherches, plus elle se convainc de l’innocence de Beihe. Alors, qui avait intérêt à ces crimes ? Les pistes convergent toutes vers l’un de ses proches, ce qui, pour Mei, n’a aucun sens. Cherche-t-on à l’égarer ou à lui faire peur ? C’est mal la connaître : elle ne baissera pas les bras. Même si, au bout, l’attendent la jalousie, la trahison et la fin d’un amour.

AUTEUR

Diane Wei Liang

Née à Pékin en 1966, Diane Wei Liang a passé une partie de son enfance dans un camp de rééducation, avec ses parents. Alors qu'elle était étudiante à l'université de Pékin, elle a participé au Mouvement des étudiants pour la démocratie et s'est trouvée sur la place Tiananmen le 3 juin 1989. Émigrée, elle a enseigné le management aux États-Unis et en Angleterre pendant dix ans. Elle vit à Londres avec son mari et ses deux enfants. Les Éditions NiL ont publié les deux précédentes enquêtes de Mei, Le Secret de Big Papa Wu (2008) et Le Papillon de papier (2010).
Son site Internet : www.dianeweiliang.com

Suggestions