Passage du vent

Auteur


Parution: 18Mai 2009
Pages: 300
Format: 135mm x 215mm
Prix: 45.95 $
ISBN: 978-2-221-10953-3


Passage du vent

Le milliardaire et tout-puissant maire de New York Adhemar Thibodeaux jubile : il s'apprête à inaugurer en grande pompe sa Fondation d'art contemporain au coeur de Manhattan, symbole absolu de sa gloire. Certes, il doit sa fortune et sa puissance à ses "affaires" (tant clandestines que criminelles) avec l'ennemi juré n° 1 des USA : le pouvoir iranien. Un homme, un seul, a suffisamment de preuves contre lui pour le dénoncer : l'assureur-détective Sam Adams qui, depuis longtemps, suit de près ses troubles agissements. Mais, corrupteur autant que corrompu, Thibodeaux s'est arrangé : sur son ordre, Sam croupit dans une geôle de Guantánamo, accusé de terrorisme contre les États-Unis d'Amérique. À la veille d'éblouir le Tout-New York avec son nouveau joujou, le magnat se croit tranquille. Il a tort... Ancien soldat des forces françaises au Liban, expert en art, fin lettré, amateur de grands crus classés et de situations impossibles, Adams va se révéler tout sauf un prisonnier ordinaire.
Sans un temps mort, ce nouveau volet de ses aventures est particulièrement jubilatoire : du suspense et de l'action, un univers peuplé de personnages inoubliables (une inénarrable princesse russe descendante de l'assassin de Raspoutine, une irrésistible commissaire française n° 1 mondial de la répression du vol des oeuvres d'art, un tueur à gages ex-KGB amoureux de Mozart...), et cette élégance pleine d'humour et de flegme digne des meilleurs polars d'atmosphère. Avec Sam Adams, baroudeur désabusé et romantique, Harry Bellet impose une voix, un style uniques dans le monde du roman policier.

Le milliardaire et tout-puissant maire de New York Adhemar Thibodeaux jubile : il s’apprête à inaugurer en grande pompe sa Fondation d’art contemporain au coeur de Manhattan, symbole absolu de sa gloire. Certes, il doit sa fortune et sa puissance à ses « affaires » (tant clandestines que criminelles) avec l’ennemi juré n° 1 des USA : le pouvoir iranien. Un homme, un seul, a suffisamment de preuves contre lui pour le dénoncer : l’assureur-détective Sam Adams qui, depuis longtemps, suit de près ses troubles agissements. Mais, corrupteur autant que corrompu, Thibodeaux s’est arrangé : sur son ordre, Sam croupit dans une geôle de Guantánamo, accusé de terrorisme contre les États-Unis d’Amérique. À la veille d’éblouir le Tout-New York avec son nouveau joujou, le magnat se croit tranquille. Il a tort… Ancien soldat des forces françaises au Liban, expert en art, fin lettré, amateur de grands crus classés et de situations impossibles, Adams va se révéler tout sauf un prisonnier ordinaire.
Sans un temps mort, ce nouveau volet de ses aventures est particulièrement jubilatoire : du suspense et de l’action, un univers peuplé de personnages inoubliables (une inénarrable princesse russe descendante de l’assassin de Raspoutine, une irrésistible commissaire française n° 1 mondial de la répression du vol des oeuvres d’art, un tueur à gages ex-KGB amoureux de Mozart…), et cette élégance pleine d’humour et de flegme digne des meilleurs polars d’atmosphère. Avec Sam Adams, baroudeur désabusé et romantique, Harry Bellet impose une voix, un style uniques dans le monde du roman policier.

AUTEUR

Harry Bellet

Historien d'art de formation, journaliste au Monde spécialisé dans l'art contemporain, Harry Bellet a publié chez NiL un essai en 2001, Le marché de l'art s'écroule demain à 18h30, et attrapé avec son héros récurrent Sam Adams le virus de la fiction : après L'Affaire Dreyer (NiL, 2004, sélection du Grand Prix des lectrices de Elle) et Carré noir (Laffont, 2007), Passage du vent est son trosième roman.

Suggestions